Burundi + 6 more

Bulletin hebdomadaire no 42-98 d'information sur l'Afrique Centrale et de l'Est

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
N A T I O N S U N I E S
Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires / IRIN pour l'Afrique Centrale et de l'Est
Tel: +254 2 622 147
Fax: +254 2 622 129
e-mail: irin@ocha.unon.org

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC)

Les rebelles prennent Kindu

Les rebelles du Rassemblement congolais pour la democratie (RCD) ont pris lundi la ville de Kindu, dans la province du Maniema, apres huit jours d'affrontements avec les forces gouvernementales. L'agence Reuters a fait savoir jeudi que les habitants de la ville rentraient chez eux apres avoir fui dans les forets avoisinantes pour echapper aux combats. Les rebelles ont declare avoir capture des troupes soudanaises, des ex-FAR, des Interahamwe, ainsi que des insurges du Burundi et d'Ouganda, a rapporte la radio rwandaise. Ils ont egalement indique qu'il y avait de nombreuses victimes dans les deux camps et que 1 377 soldats du gouvernement s'etaient rendus, selon differentes agences de presse. Un commandant de la branche armee rebelle a informe l'AFP que pres de 200 soldats rwandais s'etaient battus aux cotes des forces du RCD a Kindu. Le Rwanda a cependant constamment dementi toute implication.

"Tournant" pour les rebelles

Le commandant de l'armee du RCD, Jean-Pierre Ondekane, a declare que la chute de Kindu, etat-major de campagne du gouvernement dans l'est, marquait un tournant dans la guerre en faveur des rebelles. La ville de Samba, plus au sud, a egalement ete prise, ont fait savoir les rebelles aux agences de presse, alors que des sources bien informee en contact avec les villes de Kasongo et de Lusangi, au sud-est de Kindu, ont informe IRIN que cles deux villes etaient aussi recemment tombees aux mains des rebelles.

Un avion abattu au-dessus de Kindu

Un avion de Congo Airlines avec quelque 40 personnes a son bord a ete abattu samedi par les rebelles au-dessus de l'aeroport de Kindu, ont fait savoir des agences de presse. Les rebelles ont declare a l'agence Reuters que le Boeing 727 transportait des soldats gouvernementaux et du materiel militaire, mais le gouvernement a declare que l'avion transportait des civils. Le gouvernement canadien a condamne les rebelles pour avoir abattu l'avion, ont rapporte jeudi des agences de presse.

Mugabe "s'engage" a defendre la RDC

A Kinshasa, le porte-parole du gouvernement, Didier Mumengi, a decrit la perte de Kindu comme une "strategie" de l'armee congolaise, a indique mardi la television congolaise. Par ailleurs, le President zimbabween, Robert Mugabe, a declare mercredi lors d'une conference de presse tenue a Lubumbashi que son pays s'etait "engage" a defendre la RDC. Il a fait cette declaration a l'issue d'un entretien prive avec M. Kabila, selon la television congolaise.

Les rebelles sont toujours dans le Bas-Congo

Par ailleurs, entre 3 a 4 000 soldats rebelles sont toujours presents dans la province du Bas-Congo, a l'ouest du pays, menancant ainsi la securite le long de la route entre Matadi et Kinshasa, ont fait savoir a IRIN mercredi des sources bien informees. Les rebelles ont egalement pille des maisons et posent de "considerables problemes" aux communautes locales du Bas-Congo, ont ajoute ces memes sources.

La situation economique de Kinshasa se deteriore

La situation economique a Kinshasa se deteriore rapidement, a cause de l'impact de la guerre; il existe de plus en plus de chomage et le pouvoir d'achat de la population connait une baisse dramatique, ont fait savoir mercredi a IRIN des sources humanitaires. Les importations vers la capitale sont restreintes et le prix des produits de base est au moins deux fois plus eleve qu'avant la guerre, ont ajoute ces memes sources. Kinshasa subit egalement une grave penurie d'essence depuis pres d'une semaine, a rapporte la television congolaise.

La SPLA dement avoir attaque les refugies de Dungu

World Vision a commence une operation le week-end dernier, pour transporter par camion les refugies soudanais vulnerables bloques a la frontiere soudano-congolaise, a fait savoir l'ONG dans un communique de presse recu par IRIN. Pres de 11 200 'retournes' ont deja ete enregistres a Yambio, en Equateur Occidental, mais d'autres sont arrives et qu'ils n'ont pas encore ete comptes, a ajoute le communique. Plus de 40 000 Soudanais se trouvaient dans le camp de Dungu, dans le nord-est de la RDC avant la crise. Le mouvement rebelle soudanais, la 'Sudan People's Liberation Army' (SPLA - Armee de la liberation du peuple soudanais) a dementi que ses troupes aient attaque les refugies soudanais vivant dans la ville de Dungu.

Plus d'informations sur la mission dans l'est

Suite a la mission d'evaluation qui a visite les 7 et 8 octobre des regions controlees par les rebelles dans l'est de la RDC, Kevin Kennedy d'OCHA a declare lundi a IRIN que le nombre de Banyamulenge deplaces a Kalemie, a Uvira et se deplacant entre ces deux villes, est estime a entre 8 et 10 000 personnes. Les deplaces ont declare avoir quitte la region de Vyura, dans la province du Katanga, en aout apres l'attaque de leur village. Quelque 250 personnes ont ete tuees a Vyura ou sur la route de Kalemie, a-t-on fait savoir a la mission. Le RCD a dit vouloir transferer les personnes deplacees a 35 km au nord d'Uvira, pour qu'elles s'y etablissent. L'equipe des Nations Unies n'a identifie aucune crise humanitaire grave actuellement mais a indique que le bien-etre a long terme des personnes deplacees et des groupes vulnerables dans ces regions pouvait etre en danger. L'equipe d'evaluation comprenait des representants d'OCHA, du HCR, du PAM et de l'UNICEF, ainsi qu'un responsable de l'ONU charge de la securite.

Epidemie de cholera pres de Bunia

Des sources humanitaires ont informe IRIN mercredi qu'une epidemie de cholera s'etait declaree dans la region de Nyankunde, dans la province Orientale, et avait deja cause la mort de 22 personnes, sur un total de 120 cas enregistres a la fin du mois de septembre. Par ailleurs, l'epidemie de cholera dans la region de Shabunda, dans le Sud Kivu, est toujours aussi grave a cause d'une importante penurie de medicaments pour traiter cette maladie, toujours selon ces sources.

BURUNDI

Les pourparlers de paix en cours a Arusha

Le troisieme round des pourparlers de paix d'Arusha a commence mardi, avec un jour de retard, a rapporte l'agence de presse independante Hirondelle. Elle a precise que l'ordre du jour adopte par les participants incluait un debat sur la democratie et sur la bonne gouvernance au Burundi, mais pas la question des sanctions. Lors de la sceance d'ouverture, le dirigeant du parti pro-monarchiste, le Parti pour la reconciliation du peuple (PRP), Mathias Habimana, a appele a la demission du President Pierre Buyoya, ont indique plusieurs agences de presse.

FROLINA propose d'accorder une amnistie generale

Les delegues presents aux pourparlers de paix d'Arusha debattent d'une proposition faite par le groupe rebelle FROLINA visant a accorder une amnistie generale au Burundi, a rapporte 'Associated Press'. Le dirigeant du FROLINA, Joseph Karumbi, a declare que le fait d'etablir une commission pour enqueter sur tous les massacres commis depuis 1962, puis de declarer une amnistie pourrait commencer une nouvelle ere.

Des factions rejettent les pourparlers

La faction rebelle CNDD/FDD, dans un communique recu par IRIN, a declare ne pas etre liee par a un quelconque accord atteint a Arusha, dans la mesure ou elle n'est pas representee aux pourparlers. Par ailleurs, le dirigeant demis du parti pro-Tutsi UPRONA, Charles Mukasi, a qualifie les pourparlers comme "manoeuvre de la part des autorites pour institutionnaliser le racisme ethnique, le crime et le genocide", ont rapporte des agences de presse.

RWANDA

La commission de l'ONU met en evidence la vente d'armes aux ex-FAR

La Commission internationale d'enquete de l'ONU, qui mene une investigation sur les mouvements des armes dans la region des Grands Lacs a decouvert que les ex-FAR beneficient d'un important soutien dans la region, en particulier au Kenya. Dans un rapport preliminaire recu par IRIN, la Commission a fait savoir qu'elle a mene une enquete sur les informations concernant le transit d'armes depuis la Corne de l'Afrique vers la region des Grands Lacs, en passant par les camps de refugies de Kakuma et de Lokichokkio situes au Kenya. Les exiles rwandais vivant a Nairobi recrutent egalement de jeunes gens dans les camps de refugies de Lukole et de Karagwe, en Tanzanie, "pour ouvrir un nouveau front dans l'est du Rwanda", auraient indique des sources. La Commission a aussi decouvert la preuve d'un trafic d'armes depuis l'Afrique du Sud, en passant par le Zimbabwe et la Zambie, et de liens entre les ex-FAR, les ex-FAZ et les groupes rebelles du Burundi et d'Ouganda. Le rapport final doit etre publie le mois prochain.

Le Rwanda va relacher 10 000 suspects de genocide

Le Rwanda a declare qu'il planifiait de relacher pres de 10 000 suspects de genocide qui n'ont pas de dossier judiciaire. Le Ministre de la justice, Faustin Ntezilyayo, qui a fait cette declaration, a cependant ajoute que si on venait a trouver des preuves, ils seraient arretes a nouveau et juges, a rapporte la radio rwandaise. Cependant, une organisation de rescapes du genocide, ASRG MPORE, a decrit la decision comme une menace a la securite des survivants.

Lancement d'une operation pour produire des semences de qualite

La FAO, en collaboration avec le Ministere de l'agriculture, vient de lancer un programme de production de semences de soja, de haricot et de petit pois, a rapporte l'agence onusienne. Elle a indique qu'un total de 250 hectares seraient cultives par huit organisations paysannes pour la saison 1999 A. Par ailleurs, la Societe de la Croix Rouge rwandaise devrait distribuer des semences et des outils a 6 800 foyers dans quatre communes de la prefecture de Gikongoro, a rapporte le dernier bulletin sur les urgences du PAM.

TANZANIE

Le nombre de refugies congolais s'eleve a plus de 10 000 personnes

Plus de 1 000 refugies sont arrives de l'est de la RDC dans la region de Kigoma, dans l'ouest tanzanien, entre le 8 et le 11 octobre, portant ainsi le nombre total de refugies arrives depuis le debut du mois d'aout a 11 289, selon le HCR. La majeure partie des derniers arrivants proviennent de la region de Kalemie dans la province du Katanga. Les refugies ont rapporte que des affrontements avaient lieu entre les guerriers Mayi-Mayi et les rebelles congolais dans la region de Kalemie et que les soldats rebelles harcelaient les civils, ont indique des sources humanitaires. En plus des refugies congolais, environ 3 000 Burundais sont arrives dans la region de Kigoma depuis le mois d'aout.

SOUDAN

Le gouvernement prolonge le cessez-le-feu

Le gouvernement soudanais a prolonge de trois mois le cessez-le-feu dans le Bahr al-Ghazal pour des raisons "humanitaires", a rapporte lundi l'AFP. La SPLA a annonce la semaine derniere qu'elle allait prolonger le cessez-le-feu de trois mois supplementaires et que cette prolongation s'etendait egalement a l'Etat du Haut Nil Occidental, ont rapporte differentes agences de presse. Le cessez-le-feu actuel expirait le 15 octobre. Le Secretaire general adjoint aux affaires humanitaires de l'ONU, Sergio Vieira de Mello, a declare lundi que la prolongation du cessez-le-feu allait permettre a l'OLS de continuer ses efforts de secours dans la region du Bahr al-Ghazal sinistre par la famine, mais il a fait remarquer qu'il existait une grave situation humanitaire dans d'autres regions du Sud Soudan.

Khartoum revendique le controle sur la route entre Juba et Torit

La radio officielle soudanaise a declare que les forces du gouvernement avaient regagne le controle de la route entre Juba et Torit, dans la province de l'Equateur Oriental, qui n'est pas couverte par le cessez-le-feu. La SPLA a confirme avoir retire ses troupes de la ville Liria, dans l'Equateur Oriental pour "des raisons tactiques".

Des barges du PAM naviguent sur le fleuve Sobat

Un convoi de barges du PAM a commence a distribuer 1 244 tonnes de nourriture en faveur de plus de 100 000 personnes dans quelques 40 localites le long du fleuve Sobat dans l'Etat du Haut Nil. Dans un communique recu par IRIN, le PAM a precise que le convoi, compose de trois barges, avait quitte le port de Kosti, situe dans l'Etat du Nil Blanc, le 1er octobre dernier et qu'il devait arriver a Nyandit pres de la frontiere ethiopienne a la fin du mois d'octobre.

La situation d'urgence liee aux inondations toujours critique

Bien que les eaux aient baisse dans le nord-est du Soudan, l'urgence liee aux inondations est a present entree dans une "phase critique pour la sante publique" etant donne que de nombreuses regions restent sous des eaux stagnantes, a declare le dernier rapport d'OCHA sur la situation au Soudan. Cette situation d'urgence qui touche des milliers de personnes et pourrait empirer dans les prochains mois a cause de declaration de maladies d'origine hydrique, du manque d'abris et d'une mauvaise securite alimentaire, reste un sujet de preoccupation, a indique le rapport.

Soixante-trois nomades tues par les inondations

Soixante-trois personnes ont trouve la mort lors des pluies diluviennes et des inondations qui ont eu lieu lundi soir dans l'ouest du Soudan, a annonce le Ministere de l'interieur. Il a precise que d'importantes precipitations sur certaines regions de la province de Sodari, dans l'Etat du Kordofan Nord, avaient inonde la vallee de Wad Sulayman. Les 63 nomades arabes ont ete emportes par des torrents d'eau, a fait savoir le Ministere, selon la television soudanaise. Leur betail et leurs biens ont egalement ete detruits.

OUGANDA

Interdiction de vols par l'armee au dessus de certaines zones

L'armee ougandaise a interdit aux avions de survoler Kampala et la ville industrielle de Jinga, a rapporte le journal independant 'The Monitor'. Cette interdiction s'applique a tous les vols, qu'ils soient commerciaux, charters ou reguliers, et est entree en vigueur des cette semaine. "Il existe une violation de plus en plus frequente de notre espace aerien. Il s'agit d'une mesure normale prise pour des raisons de securite, qui garde a l'esprit les menaces lancees par le Soudan (voisin)", a fait savoir au journal le commandant de l'armee, Jeje Odongo.

Situation plutot calme dans le nord

Le 'Norwegian Refugee Council' (NRC), qui opere en Ouganda, a informe IRIN mercredi que la situation dans le nord du pays etait considerablement plus calme dans la mesure ou les rebelles de la 'Lord's Resistance Army' (LRA - Armee de la resistance du Seigneur) n'ont pas vraiment ete tres actifs ces derniers temps. Cependant, il a mis en garde que la LRA pourrait accelerer ses activites plus tard cette annee. Les regions de Gulu et de Kitgum, en proie aux troubles, sont relativement calmes en ce moment, bien que des enfants soient toujours sporadiquement enleves par les rebelles dans les villages proteges. Le NRC a cependant fait remarquer que la population deplacee dans la region s'eleve actuellement a 500 000 personnes, par rapport aux 180 000 de l'annee derniere.

Un conseiller de la defense se rend a Kigali pour consultation

Un conseiller militaire ougandais, le commandant-general Salim Saleh, s'est rendu a Kigali suite a des informations sur des desaccords entre les armees des deux pays au sujet du conflit en RDC, a rapporte le journal officiel 'New Vision'. Selon ce journal, le journal semi-officiel rwandais 'New Times' a annonce que des differends etaient apparus entre l'armee rwandaise et une "clique" d'officiers de l'armee ougandaise au sujet d'operations effectuees en RDC. L'article paru dans le 'New Times' semble etre la reponse a un article paru precedemment dans le quotidien independant ougandais 'The Monitor', qui decrivait les troupes rwandaises en RDC comme etant "indisciplinees, arrogantes et colonialistes".

Des camps des ADF detruits, selon l'armee

L'armee ougandaise a declare avoir detruit 18 camps des rebelles des 'Allied democratic forces' (ADF - Forces democratiques alliees) dans les monts Rwenzori et avoir sauve 222 civils, a rapporte cette semaine le journal gouvernemental 'Sunday Vision'. Selon le journal, le commandant de la seconde division, colonel Nakibus Lakara, a dit que 22 des civils etaient des etudiants du college technique de Kichwamba, qui avaient ete enleves il y a trois mois par les ADF.

CONGO-BRAZZAVILLE

La circulation ferroviaire toujours interrompue

Des sources humanitaires ont informe IRIN mercredi que la circulation ferroviaire entre Brazzaville et Pointe-Noire etait toujours interrompue. La ligne de chemin de fer a ete fermee le 28 septembre dernier suite a plusieurs attaques perpetrees sur les villages dans la region du Pool, au sud du Brazzaville, dont la milice Ninja alliee a l'ancien premier ministre Bernard Kolelas serait responsable, ont indique des agences de presse. L'insecurite recente et la fermeture de la voie de chemin de fer a provoque une penurie de pain et d'essence, ainsi que la flambee des prix des produits de base dans Brazzaville, ont rapporte ces sources humanitaires.

Le sort des enfants un an apres la guerre

Un an apres la fin de la guerre civile de 1997 au Congo-Brazzaville le 15 octobre, le lancinant impact des cinq mois de conflit et la recrudescence de l'insecurite dans certaines parties du pays continuent d'alourdir le bilan parmi les enfants congolais, a signale l'UNICEF. Dans de nombreuses regions reculees, les enfants n'ont pas ete vaccines au cours des 18 derniers mois, l'acces a de la nourriture adequate est precaire et la prochaine rentree scolaire est en danger, a declare l'UNICEF dans un communique recu mercredi par IRIN. La presence d'un grand nombre d'armes et d'ex-miliciens au chomage font partie des facteurs qui alimentent la violence contre les femmes et les enfants, y compris les violences sexuelles, a ajoute l'agence onusienne. "Alors qu'une sorte de desesperance et de desespoir semble prendre la jeunesse dans le pays, les enfants congolais sont prives de leurs droits fondamentaux", a declare le representant de l'UNICEF, Eric Laroche.

Nairobi, vendredi 16 octobre 1998

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un departement d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne refletent pas necessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Pour plus d'information ou abonnement, veuillez contacter UN IRIN-CEA: Tel: +254 2 622 147, Fax: +254 2 622 129, e-mail: irin@ocha.unon.org. Si vous reimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette reserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une reference aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archives sur internet sous : http://www.reliefweb.int/, ou bien peuvent etre retrouves automatiquement par courrier electronique sous: archive@ocha.unon.org. Mailing liste: irin-cea-francais-hebdo]