Burkina Faso

UNDSS: Le SITREP de la Semaine 23 - 30 Octobre 2018

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

  1. Le 29 octobre 2018 aux environs de 19h, une patrouille du Commissariat de Tiankoura a essuyé des tirs d’individus isolés. Pas de perte en vie humaine mais un blessé léger.

  2. Dans la nuit du 28 au 29 octobre 2018 à une heure indéterminée, des individus armés non identifiés ont enlevé six (06) personnes habitant la commune de Matiacoali, province du Gourma, région de l'Est. Au cours de cette matinée quatre (04) ont été retrouvées vivantes et les deux (02) autres mortes.

  3. Nuit du 27 octobre 2018, l'ambulance de kelbo et son conducteur ont été enlevés entre Djibo et Arbinda par les individus armés non identifiés. Aucune trace d'eux depuis lors.

  4. Dans la nuit du 27 octobre 2018 vers 19h30, le commissariat de police de Bagassi, province du Tuy (Houndé), a été sujet d'attaque perpétrée par trois (03) individus armés non identifiés à motos. Une riposte des forces de sécurité a permis de repousser l’agression. Pas de décès, ni de blessés.

  5. De l’autre côté du Mali, samedi 27 octobre 2018, aux environs de 5H30 minutes, un détachement du contingent burkinabè (Badeya 6) de la Minusma, stationnée à Ber, localité située à une cinquantaine de kilomètres au Nord-est de Tombouctou, a été la cible d’une attaque complexe par des éléments armés.
    Bilan: deux 02 soldats Burkinabè décédés. Cinq (02) autres blessés.

  6. Dans la soirée du vendredi 26 octobre 2018, des individus armés et cagoulés ont fait irruption au CSPS de Pellaboukou, localité située à une quinzaine de kilomètres au Nord de Titao. Ils ont menacé les agents de santé et emporté une moto du service. Dans la même soirée, c’est l’école du village de Tougribouli, localité située à environ 30 kilomètres de Titao qui a été incendiée.

  7. Depuis le 25 octobre 2018, plusieurs enseignants de Matiacoali, située à 95 Km de Fada dans le Gourma, à l’Est du Burkina ont décidé de quitter momentanément la localité suite à des menaces proférées contre eux par des individus armés non identifiés les intimant à enseigner l’arabe et changer le mode vestimentaire des filles.

  8. 23 octobre 2018 aux environs de 08h, attaque de la caisse populaire de Founzan par des individus armés motorisés.
    Bilan: pas de blessé ni de perte en vie humaine. Importante somme d’argent emportée.

  9. Le 23 octobre 2018, des individus armés non identifiés ont tenté d’assassiner l'interprète de la brigade de gendarmerie de Déou.
    Bilan: 1 blessé mais sa vie est hors de danger.

  10. Depuis le 23 octobre 2017, instauration d’un couvre-feu de 20H à 06H du matin jusqu’à nouvel ordre dans le département de Djibo, dans la province du Soum.