Burkina Faso

UNDSS: Le SITREP de la Semaine 16 - 23 Octobre 2018

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

  1. 22 10 2018, début d’un mouvement d’humeur illimité des agents de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP) du Burkina Faso, pour exiger l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Pendant le temps de ce mouvement d’humeur, il n’y aura, ni escorte, ni convoie, ni réception de détenus dans les établissements pénitentiaires ou palais de justice pour être jugés ou pour être entendus.

  2. 20 10 2018 aux environs de 20h, une boutique Orange Money située à Nioko 1 -Saaba à 100 mètres station OTAM carrefour a été l’objet d'une attaque à main armée par deux individus non identifiés à moto. Bilan : un (01) mort le gérant et une importante somme d'argent emportée ;

  3. 18 102018 vers 11 heures, Un véhicule pick-up (sans logo) transportant une équipe de Médecins Sans Frontière et un agent de santé de Grom Gorom a essuyé des tirs d’armes automatiques d’individus non identifiés dans le village de Tinedjar, localité située à 12km Nord de Oursi et environ 52 km Nord de Gorom Gorom/province de l’Oudalan. Malgré les deux roues crevées, le chauffeur a pu atteindre la brigade territoriale de gendarmerie d’Oursi avec tous les occupants sains et saufs.

  4. 18 10 2018, aux environs de 23h 30, attaque de la Brigade de Territoriale Gendarmerie de Barani localité située à 45km au Nord de Nouna dans la région de la boucle du Mouhoun par des assaillants armés et motorisés venus en nombre important du Mali.
    Bilan : un gendarme tué et un assaillant abattu. Les assaillants tentaient d’emporter le cadavre de leur camarade mais sous la pression des tirs, ils l’ont finalement abandonné à quelques 200 mètres du poste

  5. 18 10 2018 aux environs de 21h 00, attaque simultanée par tir de roquette et d’armes automatiques simultanément contre la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Djibo et le Poste du Peloton de Surveillance et d'Intervention de Gendarmerie (tous dans le même bloc) par une vingtaine d’assaillants motorisée.
    Bilan humain : un (01) gendarme blessé par balle évacué au Centre Médical.
    Dégâts matériels : importants sur le bâtiment de la brigade. Deux (02) véhicules détruits, des motos incendiées.

  6. 17 10 2018, Attaque d'un check point de la police à l'entrée de l’axe Djibo-Tongomayel aux environs de 7h30mn par des individus armés motorisés venant de vers Tongomayel.
    Bilan : Des FDS légèrement blessés. 03 motos de police emportées. Pas de blessés.

  7. Nuit du 16 10 2018 attaque de la brigade territoriale de gendarmerie de Sideradougou commune rurale de la province de la Comoé dans la région des Cascades par des assaillants armés. NB : c’est la première fois qu’une localité de la province de la Comoé est visée par cette catégorie d’assaillants.
    Bilan humain : pas de blessé, ni perte en vie humaine.
    Bilan matériel : Engins, véhicule de service et d’autres matériels incendiés. Des armes et des minutions emportées par les assaillants.

  8. 16 10 2018, Enlèvement de Mr Mohamed Assaleh Ag Agali Moussa conseiller municipal du village de Gountouré-Gnégné, commune de Déou, région du Sahel et Président de la commission Environnement. Il a été enlevé chez lui au village avec sa moto.
    Après l'avoir libéré, les assaillants ont emporté sa moto vers le Mali.

  9. Nuit du 16 10 2018, Un conseiller municipal de Filio, localité située à une dizaine de km d’Inata dans la région du Sahel a été abattu mardi nuit par des individus armés non identifiés qui ont pris la fuite, Les motivations et les circonstances de cet assassinat sont encore inconnues.

  10. 16 10 2018, vers 16h00, une infirmière a été violée par une bande de six délinquants sur l’axe Batié-Kpuéré dans le Sud-ouest du Burkina. Les bandits, en plus de braquer l’ambulance, ont aussi dépouillé des dizaines de commerçants de leurs biens financiers et matériels évalués à des millions FCFA. Ils ont par la suite fuite dans la forêt classée de Koulbi de Batié ou ils ont déshabillé un forestier et emporté son arme.