Burkina Faso + 2 more

Table Ronde Ministérielle sur la crise humanitaire au Sahel Central, Rapport D'évaluation - octobre 2021

Attachments

Résumé Exécutif

La zone transfrontalière du Mali, du Burkina Faso et du Niger est l’épicentre d’une crise humanitaire en pleine expansion, avec des niveaux sans précédent de violence armée et d’insécurité. En septembre et octobre 2020, les principaux acteurs du Sahel, notamment les gouvernements, les bailleurs, les agences des Nations unies, les ONG internationales et la société civile, se sont réunis à l’occasion de deux événements importants sur le Sahel central (à savoir la réunion des hauts fonctionnaires et la table ronde ministérielle). Les coorganisateurs et les participants ont tous convenu de l’urgence et de la nécessité d’un engagement et d’une coopération continus pour maintenir l’attention sur la crise au Sahel central et examiner les progrès réalisés par rapport aux engagements politiques et financiers pris lors de l’événement.

Ce rapport fournit une vue d’ensemble des progrès réalisés et souligne les défis existants autour des trois thèmes clés (les services sociaux de base, la protection, et l’accès/les principes humanitaires). Il décrit également la voie à suivre et identifie les recommandations clés pour une action critique, aux niveaux national et régional, afin d’améliorer encore les efforts collectifs nécéssaires pour répondre aux besoins humanitaires dans la région.
Des progrès positifs ont été signalés par rapport aux engagements pris lors de la table ronde ministérielle sur les trois thèmes.

La coordination civilo-militaire a été renforcée par la redynamisation des plateformes nationales, régionales et transfrontalières. Des investissements ont été consacrés au renforcement des capacités et à la sensibilisation aux principes humanitaires. Les stratégies de protection des Equipes Humanitaires de Pays et des Clusters ont été renforcées et les mécanismes de suivi de la protection ont été améliorés dans les trois pays. Les cadres juridiques relatifs à la protection des personnes déplacées ont également été renforcés dans la région et des solutions innovantes ont été adoptées pour soutenir l’inclusion et la cohésion sociale. Des progrès ont également été réalisés au niveau national et régional pour assurer un engagement continu sur l’approche nexus pour une analyse conjointe, le développement de résultats collectifs et la concertation sur la planification, le financement et le suivi. Dans le cadre de la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel (UNISS), une complémentarité est également recherchée au niveau régional, afin de s’assurer que des solutions pratiques et locales soient déployées pour traiter les causes sous-jacentes de la crise.

Néanmoins, des efforts sont encore nécessaires pour s’adapter à l’évolution de la situation dans les trois pays. Compte tenu de la détérioration continue de la situation sécuritaire et de l’impact socio-économique de la pandémie de COVID-19, l’accès aux services de base des communautés affectées au Sahel a continué de se dégrader. L’insécurité continue de menacer la vie des civils et d’accroître les besoins de protection. En dépit des contributions généreuses d’une multitude de bailleurs humanitaires, le financement humanitaire n’a pas suivi l’augmentation des besoins dans le Sahel central et les acteurs humanitaires sont confrontés à des exercices de priorisation difficiles, privant un grand nombre de communautés vulnérables de protection et d’assistance.

Afin de répondre à ce contexte hautement volatile et complexe, des efforts sont nécessaires pour réduire collectivement les risques et les vulnérabilités et renforcer la résilience. Des investissements supplémentaires pour des solutions multidimensionnelles sont nécessaires afin d’éviter que la crise ne s’aggrave davantage, érodant la résilience des communautés et mettant en danger des millions d’enfants, de femmes et d’hommes dans le Sahel central.

Disclaimer

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.