Burkina Faso

Rapport MSA: Réponse d’urgence multi-sectorielle pour les populations affectées par le conflit au Burkina Faso (Date : 15 au 16/06/2022)

Attachments

Contexte

Suite à l'attaque du poste de Gendarmerie de la Commune de Seytenga par les GANE dans la nuit du 9 juin 2022 et aux représailles menées dans la nuit du 11 au 12 juin 2022 par un groupe d'opposition armé à Seytenga, un mouvement de population a été observé toute la semaine du 13 juin vers Dori centre (Chef-lieu de la région du Sahel à 47 Km de Seytenga).

L’attaque a occasionné plusieurs dizaines de personnes civiles blessées et près d'une centaine de personnes civiles assassinés, sans distinction de sexe et d'âge. Durant leur incursion, les hommes armés ont également incendié, pillé et détruit plusieurs habitations, des biens et des commerces.

Le déplacement de ces personnes a fait l’objet d’une alerte 278220609_SENDOR, partagée à la communauté humanitaire le mardi 14 juin 2022.

Afin d’obtenir de plus amples informations sur la situation humanitaire des personnes déplacées, une équipe DRC avec l'appui de la communauté humanitaire a effectué du 15 au 17 juin 2022, une évaluation multisectorielle (MSA) à Dori dans les zones d’accueil des PDI.

Méthodologie et limites de l'enquête

L'évaluation s'est basée sur la méthodologie standard du RRM qui s'articule autour d'une collecte des données quantitatives et qualitatives à travers des groupes de discussions, des entretiens avec des informateurs clés et une enquête réalisée auprès de ménages déplacés. Dix (10) enquêteurs ont été mobilisés par DRC pour cette collecte qui a duré 02 jours, soit du 15 au 16 Juin 2022. La collecte a bénéficié de l'appui de la direction régionale de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire du Sahel à travers des superviseurs. Au terme de la collecte,100 ménages ont été enquêtés. Le dépistage de la malnutrition par la mesure du périmètre brachial et de la recherche d’œdèmes a été réalisé sur 129 enfants dont l’âge varie entre 6 et 59 mois et de 39 femmes/filles enceintes dans les ménages enquêtés. Des données de base et des données en eau, hygiène et assainissement ont été également collectées. La principale difficulté durant la collecte a été l'indisponibilité des membres de certains ménages pendant l’administration du questionnaire.