Burkina Faso

Rapport mensuel de protection : UNHCR Burkina Faso, Field Office Sahel (Octobre 2021)

Format
Situation Report
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. Points saillants

Dans la nuit du 30 au 31 Octobre 2021, des membres de groupes armés non identifiés ont fait irruption dans le camp de réfugiés de Goudoubo. Sans exercer d’acte de violence sur les communautés réfugiées, ils ont procédé au rapt de 03 tricycles dont 02 qui servaient d’ambulance pour le poste de santé et la dernière était celle utilisée par les maraichers et les transformateurs de déchets plastique. Les HANI ont enlevé 02 réfugiés régulièrement enregistrés sous les Progres 998-12H00110 et 875-21-00287. Cette incursion au camp a eu un impact négatif sur le bien-être des populations car les réfugiés et demandeurs d’asile vivent dans la psychose et la crainte.

▪ Le 13 Octobre 2021, des collègues des partenaires CREDO et de la CONAREF a bord d’un véhicule de prêt HCR de retour du camp ont été la cible d’une attaque par des hommes armés non identifiés qui ont tiré sur le véhicule. Les tirs sur le véhicule ont occasionné des blessures par balles du conducteur qui a d’abord été pris en charge par le poste de santé du camp avant d’être évacué au CHR de Dori où il bénéficierait de soins plus appropriés.

▪ 28 Octobre : Facilitation de l’atelier de formation des membres de la faitière du transport sur la protection internationale des personnes relevant du mandat du HCR dans les mouvements mixtes. La session a été l’occasion d’expliquer aux participants le rôle de HCR dans la gestion des flux migratoires mixtes, de leur donner de plus amples informations sur les personnes relevant du mandat du HCR, et aussi les défis auxquels nous faisons face et demander leur contribution dans l’identification signalement des cas. L’atelier a été salué par l’ensemble des participants qui ont tenu à remercier le HCR et CIAUD. Ce sont au total 24 participants qui ont pris part à l’atelier de formation.

▪ Du 20 au 22 Octobre, s’est tenue à Dori une session de formation des Forces de défense et de sécurité sur la protection internationale, les droits de l’Homme et le DIH. Cet atelier a connu la participation de 40 agents de la sécurité venus des provinces du Seno, Soum et de l’Oudalan. La session a été l’occasion d’outiller les participants sur les bonnes pratiques en matière de protection des droits humains et surtout au regard des défis sécuritaires auxquels fait face la région du Sahel. L’atelier a été salué par l’ensemble des participants qui ont tenu à remercier le HCR-DRC et la CONAREF. A la même période à Djibo s’est tenue une formation sur le même thème au profit Organisation de la Société Civile (OSC) et des hommes de media. A ladite session, 20 personnes dont 02 réfugiés y ont pris part.

▪ Introduction et présentation du partenaire CQDJ auprès des structures techniques déconcentrées de l’Etat, des partenaires du UNHCR. La mission de CQDJ qui est d’accompagner et de veiller à un accès équitable et de qualité au service de la justice aux personnes relevant du mandat du HCR a été présentée lors de la rencontre du cluster protection.

▪ 06-08 Octobre : Dans le cadre de la planification 2020-2025 une équipe multifonctionnelle du senior management dirigée par le Représentant Adjoint a été conduite à Dori avec pour objectifs la recherche de solution durable pour les réfugiés maliens installés dans la région du Sahel depuis 2012. A cet effet des échanges bilatéraux ont été organisés avec les autorités administratives (Gouverneur, Haut-commissaire, élus locaux), les différents directeurs régionaux sectoriels, les leaders traditionnels, coutumiers, religieux ainsi que les leaders de la communauté hôte et les réfugiés.