Rapport de sorties terrain de monitoring des PDIs de Barsalogo – Dablo – Foubé du 12/06/19

Report
from UN High Commissioner for Refugees, Protection Cluster
Published on 27 Jun 2019 View Original

Date 12 juin 2019 - Lieu(x) Foubé ; Barsalogo ; Dablo

Contexte

Depuis fin 2017, le pays est confronté à des déplacements internes de population sans précèdent, en particulier dans les régions du Sahel., du Nord, du Centre-Nord et de l’Est. Le nombre de PDI est passé de 3 600 en octobre 2017 à plus de 170.000 en mai 2019. La principale cause de déplacement de population au Burkina Faso est la montée de l’insécurité, en particulier depuis fin 2018, due aux incidents violents à répétition (meurtres, enlèvements, menaces, etc.) et à la présence de groupes armés. La réponse humanitaire à cette situation, y compris par l’UNHCR, s’est renforcée depuis début 2019 et est coordonnée par le CONASUR. Cette réponse est, toutefois, confrontée à des défis importants en matière d’accès aux populations affectées, de manques de ressources et d’équité.

Equipe UNHCR et ICAHD-International

Objectifs de la mission

  • Prise de contact avec les autorités civiles locales et les PDIs

  • Identification des Points Focaux

  • Identification des problèmes de protection

Sites visités

  • Barsalogo, y compris Foubé (plus 25112 personnes population estimée)

  • Dablo (plus de 9208 personnes population estimée)

Méthodologie/activités réalisées (entretien, groupe de discussion/focus, visite à domicile…)

Foubé site et hors site

  • Prise de contact avec les FDS des postes situées le long des voies menant aux différentes localités et sites visités ;

  • Entretiens avec les gestionnaires, les partenaires présents (Croix Rouge, Save the Children) du site de Foubé et hors site

  • Entretien en focus groupes de PDIs du site et hors site de Foubé ;

  • Entretien en focus groupes de PDIs du site de Barsalogo ;

Constats Généraux (Statistiques, besoins d’ordre général…)

Des différents échanges sommaires ont eus aussi bien avec les gestionnaires du site que des PDIs de Foubé visités, il ressort que :

  • Sécurité : Les FDS rencontrées sur le site disent être en alerte continue car ils sont signalés de la présence régulière des groupes de personnes en arme dans la localité. Certains PDIs qui étaient retournés dans leurs localités de provenance pour entreprendre les travaux champêtres avec l’installation des pluies, sont de retour pour cause d’incidents sécuritaires persistants surtout dans les villages de la commune voisine d’Arbinda dans le Soum.
    Certains PDIs rencontres disent continuer de souffrir des évènements traumatiques vécus