Burkina Faso + 1 more

Rapport de monitoring de protection région du Boucle du Mouhoun - Août 2020

Format
Analysis
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Au cours du mois d’août 2020, la région de la Boucle du Mouhoun a connu une situation d’insécurité marquée par des attaques meurtrières, des enlèvements, des intimidations à l’endroit des populations civiles et une forte présence des hommes armés non identifiés (HANI) dans certaines zones. Cette situation de protection précaire a eu un impact sur les populations, se caractérisant par des mouvements massifs post-attaque et à titre préventif vers des zones plus au moins sécurisées.

Au regard du contexte sécuritaire critique, le couvre-feu de 22h à 5h du matin a été maintenu dans les provinces de la Kossi et du Sourou. Certaines communautés, principalement dans la province de la Kossi, se sont organisées en groupe d’auto-défense.

Dans le cadre du monitoring de protection, 11 cas de violations de droits humains contre les populations civiles ont été enregistrés au cours du mois, soit le même nombre que juillet 2020 et 7 incidents de moins que le mois de juin 2020. Cette tendance à la baisse pourrait s’explique par le déploiement des patrouilles de forces de défense et sécurité dans la province du Sourou et particulièrement dans la commune de Borasso en province de la Kossi depuis juillet 2020. Mais également à cause de l’inaccessibilité aux villages de Diamasso, Zonakuy, Sikoro et Kamiankoro à cause des fortes pluies en cette période de l’année. Ces villages dans le passé avaient enregistré plusieurs d’incidents.

Sur le plan sanitaire, on constate un relâchement de la population dans l’observation des mesures barrières. Cela se perçoit à travers le non-respect du port du cache-nez, d’utilisation des dispositifs de lave-main et du respect de la distanciation sociale. Au cours du mois, trois cas de COVID-19 ont été signalés dans la province du Nayala, Ce relâchement pourrait constituer une cause de la propagation rapide de la maladie à coronavirus dans la région.