Burkina Faso

MSNA 2021 - Burkina Faso - Aperçu de la méthodologie

Attachments

Objectifs spécifiques et questions de recherche

L’Evaluation Multi-Sectorielle des Besoins (MSNA) 2021 au Burkina Faso visait à mettre à disposition de la communauté humanitaire des données permettant l’identification de la nature et de la sévérité des besoins humanitaires par zone géographique et par groupe de population pour informer la planification humanitaire dans le cadre du HNO/HRP 2022.

L’évaluation répond à quatre objectifs spécifiques :

  1. Mieux comprendre les conditions de vie des populations affectées par la crise au Burkina Faso.

  2. Mettre à disposition de la communauté humanitaire des données comparables permettant d’informer la sévérité sectorielle et intersectorielle des besoins pour chacune des 13 régions du Burkina Faso ; et pour les 22 provinces des 6 régions « affectées par la crise ».

  3. Mettre à disposition de la communauté humanitaire des informations afin de comprendre comment les chocs affectent différentiellement les populations déplacées internes et non déplacées.

  4. Comprendre les facteurs sous-jacents expliquant la sévérité des besoins entre les différentes zones et groupes de populations évalués.

Pour atteindre ces objectifs, la MSNA a cherché à répondre aux questions de recherche suivantes :

• Objectifs (1) et (2) : Quel est le niveau d’accès, de besoins, et de vulnérabilité indépendamment du groupe démographique pour chaque région/province et pour chaque secteur ?

• Objectif (3) : Quel est le niveau d’accès, de besoins, et de vulnérabilité pour chaque groupe démographique par province / région et par secteur ? Quels sont les facteurs pouvant expliquer la sévérité des besoins observée par zone et groupe de population ?

• Objectif (4) : Quelles sont les différences observées entre les différents groupes de population et les différentes zones ?

• Objectifs (1), (2), (3) et (4) : Dans quelle mesure les populations affectées par les crises ontelles accès a une assistance adaptée à leurs besoins ?

Portée de l’évaluation

Depuis début 2019, une intensification des attaques des groupes armés dans les villages du Nord-Est du Burkina Faso a provoqué une détérioration des conditions sécuritaires, ainsi qu’une dégradation du tissu économique, de l’accès aux services de base et des moyens de subsistance des populations. En résulte une augmentation rapide du nombre de personnes déplacées internes (PDI), qui sont contraintes de quitter leur lieu d’habitation suite à des attaques, ou bien se déplacent de façon préventive vers des zones considérées plus sûres dans leur région. Ainsi, on dénombrait environ 1 407 685 PDI au Burkina Faso en septembre 2021. Ces mouvements de population ont entrainé l’émergence de sites de déplacés et une hausse démographique importante et rapide des centres urbains, causant une pression croissante sur les infrastructures sociocommunautaires de base et les ressources naturelles. Cela impacte considérablement les conditions de vie des communautés déplacée et non déplacée. Comme le mentionne le HNO 2021, les besoins d’informations humanitaires restent importants au Burkina Faso. Afin de fournir aux acteurs humanitaires un aperçu global des besoins et des vulnérabilités des personnes affectées par la crise sécuritaire (déplacées et non déplacées), REACH a réalisé une enquête ménage multisectorielle sur l’ensemble du territoire.

Cette enquête visait à évaluer les besoins multisectoriels des ménages déplacés et non déplacés dans toutes les régions du Burkina Faso. L’évaluation a couvert les secteurs et thèmes suivants : Limitations fonctionnelles, Sécurité alimentaire, Revenus, Marchés et Moyens d’existence, Abris et Bien nonalimentaires, Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), Education, Nutrition Santé, Santé mentale, Protection (incluant les Violences Basées sur le Genre, la Protection de l’Enfance et les Mines).