Burkina Faso

Le Représentant spécial achève sa mission au Burkina Faso, encourage les parties prenantes aux élections à attendre l’annonce officielle des résultats par la CENI et à résoudre tout différend à travers les mécanismes établis

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Dans le cadre du soutien du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS) à l’organisation des élections présidentielle et législatives au Burkina Faso qui se sont déroulées le 22 novembre dernier, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de l’UNOWAS, Mohamed Ibn Chambas, a achevé aujourd’hui sa visite qui a débuté le 21 novembre.

Cette visite visait à encourager tous les acteurs nationaux impliqués dans la préparation et l’organisation des élections présidentielles et législatives à maintenir l’esprit de bonne entente durant ce processus électoral qui est toujours en cours.

Le Représentant spécial a félicité la Commission Electorale Nationale Indépendante, les forces de défense et de sécurité et la société civile, pour leur mobilisation durant le processus. Il s’est réjoui, ainsi que les chefs des missions d’observations régionales et internationales, qu’aucun incident sécuritaire majeur n’ait entaché le scrutin.

Le Représentant spécial se joint à la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest, l’Union Africaine, l’Organisation Internationale de la Francophonie, et la CEN-SAD, pour appeler les acteurs nationaux et en particulier les partis de la coalition de l’opposition et de la mouvance présidentielle à renouer avec l’esprit de consensus qui a prévalu durant les préparatifs de ces élections. Il a encouragé tous les acteurs à résoudre leur différend potentiel par le biais du dialogue politique, et à utiliser tous les mécanismes juridiques du contentieux.

Le Représentant spécial pour l’Afrique de l’ouest et le Sahel a souligné l’importance de ces élections dans la consolidation de la démocratie et de la paix au Burkina Faso et dans la sous-région. Il a réitéré l’engagement des Nations Unies à soutenir le Burkina Faso dans cette étape crucial du processus démocratique pour la consolidation de la paix et le développement.