Burkina Faso + 2 more

Le projet AMiRA assiste des migrants bloqués dans les gares

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Suite à la fermeture des frontières liée à l’évolution de la Covid-19 au Burkina Faso à travers une mesure gouvernementale en vigueur depuis le 27 mars 2020, des ressortissants de plusieurs pays se retrouvent bloqués dans notre pays. Sensible à leur situation de vulnérabilité, le projet AMiRA a décidé de leur venir en aide.

A Fada, une vingtaine de migrants nigériens et mauritaniens sont stationnés depuis plusieurs jours à la gare dans l’attente de la réouverture des frontières. La même situation est vécue par un groupe de migrants nigérians bloqués à Ouagadougou, précisément à la gare de l’Est.

Face à leur détresse, la Croix-Rouge burkinabè n’est pas restée insensible. Ainsi, à travers le projet AMiRA , une action humanitaire a été mise en branle pour les soulager. Le projet leur a distribué du cash (argent), des kits d’hygiène et du matériel de première nécessité. L’opportunité a été aussi donnée à ceux qui le souhaitent de communiquer régulièrement avec leurs familles à travers les services Rétablissement des Liens Familiaux (RLF). Ces personnes en transit ont également reçu des soins médicaux et un appui psychosocial. Un soutien pour l’hébergement est temporairement assuré par l’équipe du projet à Fada, en attendant la réouverture des frontières. Les bénéficiaires ont salué la démarche humanitaire des équipes de la Croix-Rouge qui leur permet de mieux supporter cette situation difficile dont ils espèrent la fin dans les prochains jours.

Le projet AMiRA apporte une assistance humanitaire aux migrants en transit au Burkina Faso, aux migrants de retour et aux communautés locales vulnérables.