Burkina Faso

Le premier conseiller du Grand-Duché du Luxembourg visite des ouvrages d’eau et d’assainissement à Pabré et Tanghin Dassouri

Profitant d’une mission de communication, Joseph SENNINGER, le chargé d’affaires de l’Ambassade du Grand-Duché du Luxembourg au Burkina Faso est allé visiter des infrastructures réalisées avec les fonds mobilisés par ses concitoyens au profit des populations burkinabè.

Avec leur appui, la Croix-Rouge Burkinabè et la Croix-Rouge Luxembourgeoise soutiennent depuis 2008 la commune rurale de Pabré. Plus tard, cette coopération s’est étendue tour à tour au communes rurales de Dapelogo à partir de 2013 et de Tanghin-Dassouri, en 2019. Pour chacune d’elle, sont réalisés des ouvrages d’eau et d’assainissement.

Pour la visite de ce 3 mai 2021, le cap a été mis d’abord sur Tanghin-Dassouri situé à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou. Selon le maire, Lassané Kiemtoré, sa commune abrite environ 72 000 habitants composés en majorité d’agriculteurs. Bien que proche de la capitale, les difficultés n’y manquent pas en matière d’assainissement et d’accès à l’eau potable et le soutien de la Croix-Rouge est donc apprécié à sa juste valeur. En 2020, la Croix-Rouge y a réalisé deux (02) pompes à motricité humaines et réhabilité deux autres, tous en milieu scolaire. Celui de l’école Nabitenga 2 qui dispose d’un gros débit est en cours de réaménagement afin de disponibiliser l’eau potable pour les populations environnantes. En plus de ces dispositifs d’eau potable, les établissements d’enseignement ont été dotés de latrines et la mairie de kits portatifs pour le suivi de la qualité de l’eau.

L’étape de pabré a permis d’apprécier le travail d’une collaboration vieille de plus d’une dizaine d’année et qui porte des fruits forts appréciables. Des propos d’Amadou Simporé, l’édile de la commune qui compte aujourd’hui environ 35 000 habitants, en 2008, le taux d’accès à l’assainissement était à 30%. Ce taux est passé à 70% en 2020 grâce à l’effort conjugué des partenaires techniques et financiers. La Croix-Rouge y a réalisé plus de 2000 latrines familiales de type sanplat dans 22 villages et 3 latrines publiques pour les marchés de Bilgo, Goupana et Katabtenga.

Le taux d’accès à l’eau potable est quant à lui passé de 60 à 95% selon les statistiques du ministère en charge de l’eau. Là également, il faut comptabiliser les efforts de la Croix-Rouge qui ont permis de réaliser de nombreux ouvrages d’eau dont 8 AEPS, 11 PMH, 1PEA. Au regard du gros débit de certains AEPS, un contrat d’affermage a été signé avec l’ONEA et permet d’acheminer le précieux liquide vers les domiciles privés. A ce jour, 491 branchements ont été effectués dégageant un gain de 11 800 000 francs CFA pour soutenir la maitrise d’ouvrage de la mairie de Pabré.

Au terme de sa visite, monsieur Joseph SENNINGER s’est dit satisfait de la qualité du travail abattu sur le terrain et affirme avoir pris bonne note des doléances que les populations des deux communes rurales visitées ont exprimées.