Journée mondiale de l'alimentation : des semis dans le Sahel

Report
from Canadian Red Cross
Published on 16 Oct 2012 View Original

Au cours des 12 derniers mois, plus de 18 millions de personnes ont été exposées à l’insécurité alimentaire dans la région du Sahel en Afrique. La région, qui se compose du Burkina Faso, du Tchad, du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, du Niger et de la Gambie, a connu des précipitations erratiques, des invasions d’insectes et une hausse du prix des denrées alimentaires et du pétrole en plus d’être le théâtre de déplacements de populations liés au conflit. Des inondations ravagent actuellement certains pays de la région entraînant des problèmes supplémentaires au sein de collectivités déjà en proie à des tensions. La Croix-Rouge travaille sans relâche afin de sauver des vies et de protéger les moyens de subsistance dans cette partie du monde, en renforçant la résilience des populations et en réduisant les répercussions des prochaines sécheresses.

Même si cette crise en évolution constante ne fait pas souvent la une des journaux, la Croix-Rouge canadienne intervient activement en déployant des délégués et en finançant des opérations de sécurité alimentaire au Mali, en Mauritanie et au Sénégal.

Au Mali, la Croix-Rouge s’attaque à une des principales causes du problème de la sécuritaire alimentaire en distribuant des semences de qualité ainsi que des outils agricoles. Les programmes de la Croix-Rouge visent à offrir aux collectivités les plus vulnérables les outils dont elles ont besoin pour subvenir à leurs propres besoins alimentaires. Ainsi, les collectivités locales et les populations déplacées par l’insécurité deviendront plus fortes et plus résilientes face aux prochaines crises.

« Cette année, le Mali fait face à divers défis : une sécheresse qui a entraîné une crise alimentaire, une rébellion armée et un coup », a déclaré Stéphane Michaud, ancien gestionnaire des opérations, Crise alimentaire au Sahel auprès de la Croix-Rouge au Mali.

Le succès des programmes de la Croix-Rouge reposent toujours sur le travail de bénévoles dévoués. En effet, des milliers de bénévoles locaux des Sociétés nationales d’Afrique de l’Ouest se mobilisent pour aider leurs collectivités.

« La force de la Croix-Rouge malienne repose sur son réseau de plus de 5 000 bénévoles dévoués et chevronnés qui couvre chaque district du pays. Les bénévoles travaillent d’arrache-pied afin de cerner les besoins et les capacités dans chaque collectivité en plus d’assurer la bonne organisation des distributions, qui se déroulent souvent au rythme de la musique traditionnelle », a ajouté M. Michaud.