Burkina Faso : Rihanata évoque des progrès pour les droits de la femme burkinabé

Report
from UN Radio
Published on 12 Mar 2013 View Original

Écouter

L’invitée de Voix de femmes cette semaine, est Sawadogo Rihanata, Conseillère au Ministère des droits humains au Burkina Faso. Rihanata est venue au Siège des Nations Unies à New York en qualité de membre de la délégation de son pays qui participe aux travaux de la 57eme session de la Commission de l’ONU de la condition de la femme. Notre invitée explique le travail des délégués du Burkina Faso à la Commission de la condition de la femme et évoque les progrès dans son pays en matière des droits de la femme burkinabé.

Situé en Afrique de l’ouest, le Burkina Faso est un pays sahélien enclavé entre le Mali, le Niger, le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte-d’Ivoire. Assez peu touché par les grands flux touristiques et disposant de peu de ressources naturelles, le pays a gardé son authenticité. La Haute-Volta, est devenue Burkina Faso, « pays des hommes intègres», en 1984 sous le jeune président Thomas Sankara.

Le Burkina Faso dispose d’un patrimoine culturel riche et varié. D’une région à l’autre, les modes de vie, les coutumes, les activités, l’artisanat et les fêtes présentent de réelles spécificités. La musique et la danse occupent une grande place dans la culture burkinabé.

(Extrait sonore : Sawadogo Rihanata, Conseillère au Ministère des droits humains au Burkina Faso ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)