Burkina Faso

Burkina Faso : Rapport mensuel de monitoring de protection - Région du Sahel (juin 2021)

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. CONTEXTE

La Région du Sahel durant cette période sous revue a été lourdement éprouvée du fait des attaques et des actes de violences orchestrés par des groupes armés non étatiques (GANE) avec pour corolaire des violations graves des droits humains dont des tueries massives de populations civiles dont des enfants.

La période a été marquée par un activisme accru des GANE avec des impacts considérables sur la situation humanitaire surtout dans la province du Yagha et précisément dans la commune de Solhan. L’ensemble des provinces est touché par la crise mais à différent degré occasionnant ainsi des situations de précarité et de vulnérabilité extrême des populations. A l’instar du mois de mai, le mois de juin a également connu des incidents sécuritaires et/ou de protection dans plusieurs localités. En conséquence, l’espace humanitaire est de plus en plus réduit avec de grands défis d’accès et d’assistance aux populations.

Comparativement au mois passé, il a été constaté plus d’incidents sécuritaires au cours de ce mois de juin (35 incidents), avec un grand impact sur les populations civiles. Le nombre de personnes ayant perdus la vie est plus 153 donc largement supérieur à celui du mois dernier qui était de 65 personnes. Des attaques ont occasionné de nombreuses violations des droits humains notamment les violations du droit à la vie, du droit à la propriété, du droit à l’intégrité physique et psychique, du droit à la liberté et à la sécurité dont les principaux auteurs présumés sont des GANE. En effet, Dans la nuit du 04 juin 2021 aux environs de 20 heures, des GANE lourdement armé et se déplaçant à moto ont fait irruption dans le village de Tadrayate dans la province de l’Oudalan. Cette attaque a fait un bilan de 12 morts dont 10 civils parmi lesquels se trouvaient 2 femmes et 3 enfants de sexe masculin.

La province du Yagha est celle la plus éprouvée par les incidents sécuritaires avec 46% des incidents du fait de l’activisme accru des GANE dans la zone. En effet, dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, plus d’une centaine de personnes ont été tuées, plusieurs blessées, des boutiques et cars de transport incendiés lors d’une incursion d’un GANE lourdement armé (Lance rocket, AK-47…) dans la commune de Solhan dans la province du YAGHA. Dans la matinée du jeudi 24 juin 2021, quatre femmes qui s’étaient rendues au marché de Tchela localité située à 5km de Mansila pour l’achat de vivres, ont été victime de viol de la part d'un GANE.

Dans la Région du Sahel, les provinces qui accueillent le plus de personnes déplacées internes sont celles du Soum notamment la ville de Djibo, du Seno avec les villes de Dori et de Gorgadji ainsi que l’Oudalan notamment la ville de Gorom-Gorom. Cependant, la province du Seno qui était plus ou moins calme avant, est régulièrement touchée par les incidents et demeure toujours une zone à risque où la situation sécuritaire reste précaire et volatile. Mais le chef-lieu de Région qui est la commune de Dori reste la ville la plus stable où toutes les administrations fonctionnent normalement.