Burkina Faso

Burkina Faso : Rapport mensuel de monitoring de protection - Région de la Boucle du Mouhoun (Août 2021)

Format
Situation Report
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Résumé

Le contexte sécuritaire de la Boucle du Mouhoun a connu, au cours du mois d’aout 2021, une baisse d’incidents comparativement au mois précédent. Ces incidents restent le fait des Groupes Armés Non Etatiques.
Malgré cette tendance, la région a enregistré deux évènements sécuritaires majeurs qui ont fortement dégradé la situation de protection dans les provinces de la Kossi et du Sourou.
En effet, dans la Kossi, en représailles à une offensive des Forces de Défense et de Sécurité qui aurait coûté la vie à cinq de leurs membres, le samedi 07 aout 2021, les GANE s’en seraient violemment pris aux populations de la commune de Bourasso accusées d’avoir collaboré avec l’armée dans le cadre de cette opération. En termes de protection, il a été rapporté d’importants incidents liés à cette situation, notamment des cas d’atteinte à la vie, des enlèvements et des déplacements forcés de populations vers les villes de Nouna et de Dédougou.
Au niveau du Sourou, les GANE auraient riposté à cette énorme perte en vies humaines subie dans leurs rangs par une attaque par embuscade contre un convoi militaire sur l’axe Tougan – Toéni, le dimanche 08 aout 2021. Le bilan serait de 12 victimes du côté des FDS.
Cette embuscade meurtrière est la première de l’année tendue par les GANE contre les FDS dans la région. Elle a provoqué des restrictions de mouvement et des abandons de champs par les populations en raison des risques de protection élevés dans les localités environnantes (forte présence des GANE et opération de ratissage des FDS appuyées par l’armée de l’air).
Au cours de ce mois, le monitoring de protection a permis d’identifier et de rapporter au total 08 incidents qui ont fait 536 victimes dans la Boucle du Mouhoun. Pour ce qui concerne la typologie de ces incidents, il s’agit de trois (03) cas d’atteinte à la vie, de deux (02) enlèvements, d’un (01) cas d’atteinte à la liberté de mouvement, d’un (01) cas d’atteinte à la propriété et d’un (01) déplacement forcé de population.
En ce qui concerne la répartition géographique, il ressort que la commune de Bourasso (dans la Kossi) demeure la localité la plus impactée durant la période sous revue avec 05 incidents enregistrées contre 03 incidents de protection rapportés dans la commune de Toéni (dans le Sourou).
A ces incidents s’ajoutent d’énormes dégâts matériels causés par de fortes précipitations enregistrées les 17 et 18 août 2021, dans la commune de Bomborokuy. Cette situation a provoqué l’effondrement d’une trentaine de maisons ayant affecté environ une quarantaine de ménages.