Burkina Faso Rapport de situation, 6 juin 2019

FAITS SAILLANTS

  • Le Burkina Faso est confronté à une crise humanitaire sans précédent liée à une augmentation soudaine de violences. 1,2 million de personnes auront besoin d'assistance humanitaire.
  • Plus de 136 000 personnes ont été forcées de quitter leurs foyers, dont les deux-tiers depuis le début de l’année.
  • Plus de 95% de déplacés internes sont accueillis dans des communautés hôtes.
  • Plus de 950 écoles sont fermées, privant ainsi 119 000 enfants d'éducation.

CONTEXTE

DÉPLACEMENTS

En mars 2019, plus de 136 000 personnes enregistrées ont fui leur domicile et sont actuellement déplacées à l’intérieur pays. Plus de deux-tiers d'entre elles ont été recensées au cours du premier trimestre de l’année 2019, ce qui représente une moyenne de 1 000 nouveaux déplacés chaque jour. Par ailleurs, quelque 11 000 Burkinabè ont cherché refuge dans les pays voisins. Le Burkina Faso n’a jamais connu de déplacements de population de telle ampleur.

Les partenaires humanitaires s'emploient à répondre rapidement aux besoins énormes des personnes affectées. Le Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) est le point focal du gouvernement pour la gestion de la crise et les organisations humanitaires s'emploient à accroître l'assistance. Des efforts sont en cours pour améliorer l'alimentation, la fourniture d'eau, les services de santé au bénéfice des personnes déplacées et de leurs familles d’accueil, ainsi que leur protection.

Les tensions et l'insécurité persistent dans de nombreuses zones du pays. Beaucoup de personnes déplacées ont besoin d’un soutien psychosocial et craignent de retourner chez elles. Les autorités, les organisations d’aide et d’autres acteurs réfléchissent à des solutions pour réinstaller les personnes déplacées dans d’autres communautés, ainsi qu’à un règlement pacifique et durable des conflits pour leur permettre de rentrer chez elles.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.