Burkina Faso, Mali et ouest du Niger : Aperçu de la situation humanitaire (au 15 novembre 2019)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 15 Nov 2019 View Original

L'escalade de la violence et de l'insécurité a déclenché une crise humanitaire sans précédent dans certaines régions du Burkina Faso, du Mali et de l'ouest du Niger. Les déplacements de population ont fortement augmenté, avec des milliers de civils fuyant les attaques violentes récurrentes. Le nombre de personnes déplacées à l'intérieur du pays a atteint plus de 750 000, dix fois plus qu’en 2018. La crise touche les familles extrêmement vulnérables, aggravant l'impact de l'insécurité alimentaire, de la malnutrition et des épidémies. Environ 1,8 million de personnes souffrent actuellement d'insécurité alimentaire. Les attaques armées visent directement les écoles et forcent les centres de santé à fermer, mettant en péril l'avenir de milliers d'enfants et privant les communautés touchées par la violence d’accès aux services essentiels. En 2019, 6,1 millions de personnes dans les régions touchées ont besoin d'une assistance urgente, dont 3,9 millions au Mali, 1,5 million au Burkina Faso et 700 000 dans l'ouest du Niger. En soutien aux autorités nationales et locales, les partenaires humanitaires intensifient leurs efforts dans les opérations visant à sauver des vies et à atténuer les souffrances humaines. Quelque 717 millions de dollars sont nécessaires pour aider 4,7 millions de personnes dans les trois pays. Au mois d’octobre, seuls 47 pour cent des fonds ont été reçus. Au-delà de l'action humanitaire immédiate, une approche coordonnée intégrant les dynamiques transfrontalières est nécessaire pour enrayer la propagation du conflit et améliorer de manière significative la vie de millions de personnes touchées

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.