Burkina Faso

Burkina Faso : Key Message Update Niveaux atypiquement élevés des prix des céréales de base, Novembre 2017

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Messages clés

  • Malgré les récoltes en cours, les prix des céréales de base, n’ont pas significativement baissé comme habituellement et restent au-dessus de la moyenne quinquennale, soit 4 pour cent pour le maïs, 17 pour cent pour le mil et 9 pour cent pour le sorgho au niveau national. Les déficits localisés de production et les appels d’offre lancés avant les récoltes par le Gouvernement pour la reconstitution du stock national de sécurité (35 500 tonnes) entraineraient des pressions pour la collecte par les commerçants, alors que les producteurs observeraient de la prudence quant à la mise à marché de leurs stocks.

  • Face aux inquiétudes d’une perspective alimentaire difficile, on constate d’une part, une anticipation des ménages pour les activités de maraichage et d’autre part, une intensification des départs des actifs vers les sites d’orpaillage et en migrations saisonnières. Les disponibilités en eau restent moyennes pour la conduite du maraichage et le prix actuel du gramme d’or (autour de 25 000 F CFA) est jugé encourageant.

  • La propre production constitue comme habituellement la principale source de nourriture des ménages qui vivent une insécurité alimentaire aiguë Minimale (Phase 1 de l’IPC). Les revenus moyens issus de la vente des produits de rente (niébé, arachide principalement), leur permettent de faire face aux dépenses non alimentaires et de maintenir stables leurs moyens d’existence.