Burkina Faso

Burkina Faso: iMMAP/DFS COVID-19 Situation Analysis (février 2021)

Format
Analysis
Source
Posted
Originally published

Attachments

POINTS ESSENTIELS

Aperçu épidémioligique

Au cours du mois de février, le nombre de cas Covid-19 a augmenté de 12% portant le nombre total à 12.030 cas confirmés au 28 février 2021. Toutefois, une baisse constante du nombre de cas quotidiens a été enregistrée, marquant la fin de la vague qui a débuté en décembre 2020. La mortalité est aussi en recul avec 22 nouveaux décès de Covid-19 à déplorer au cours du mois de février, soit 144 décès depuis le début de l’épidémie. Les régions du Centre et des Hauts-Bassins restent les deux principaux épicentres. Le gouvernement burkinabè a opté pour une dévolution de la prise en charge des cas Covid-19 dans le système sanitaire. L’introduction du vaccin dans le pays est encore à l’étude.

Mesures d’endiguement et de prévention

Aucune nouvelle mesure d’endiguement n’a été adoptée au cours du mois de février. La stratégie de renforcement de la sensibilisation et de responsabilisation citoyenne adoptée par le gouvernement a prévalu. La baisse des cas enregistrée au cours du mois valide la pertinence de l’option prise par le gouvernement.

Économie

Les mesures gouvernementales adoptées afin de réduire l’impact de la COVID-19 ont affecté directement l’économie du Burkina Faso. La baisse du PIB a fait suite à la perte d’activités des principaux secteurs économiques. La crise a, en plus, engendré des licenciements et une diminution des opportunités de travail. L’inflation générée par la fermeture des frontières et la baisse d’activités - ainsi que la perte de revenus des ménages ont une incidence marquée sur la pauvreté de la population. Les régions de l’Est, du Nord et de la Boucle du Mouhoun sont les plus durement touchées.