Burkina Faso

Burkina Faso : Enquête Nationale sur l'Insécurité Alimentaire et la Malnutrition

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published

Attachments

Introduction

Les modes de fonctionnement et les capacités des systèmes de prévention et de gestion des crises alimentaires des pays membres du CILSS, tout comme ceux du Burkina Faso à fournir en temps utile une information permettant des actions adaptées et ciblées, ont été récemment remis en cause. L'intégration d'information de type nutritionnel dans ces systèmes d'informations, jadis basés principalement sur l'estimation des productions agricoles et sur l'évaluation de l'accès aux biens alimentaires via la surveillance des prix, a été l'une des recommandations issues de la réunion du Réseau de Prévention des Crises Alimentaires tenue à Paris, en décembre 2005 sous l'égide du CILSS et du CSAO/OCDE.

Dans cette perspective, les réflexions menées au Burkina Faso par les structures en charge de la politique de sécurité alimentaire et leurs partenaires, ont abouti, depuis 2004, à l'intégration du recueil de données sanito-nutritionnelles et d'indicateur subjectif du niveau économique du ménage dans le dispositif permanent des enquêtes agricoles piloté par la Direction Générale de la Promotion de l'Economie Rurale (DGPER). Tirant leçons de cette approche et pour tenir compte des évolutions au plan international, notamment dans la mise au point d'outils simplifiés et fiables pour évaluer la sécurité alimentaire au niveau des ménages (échelle d'insécurité alimentaire des ménages et score de diversité alimentaire), la DGPER a techniquement piloté l'Enquête Nutritionnelle Complémentaire (ENC) en 2006, en collaboration avec ses partenaires notamment le Ministère Français des Affaires étrangères, l'IRD, le PAM, Africare, le HKI, MSF regroupés au sein d'un Comité de concertation en nutrition dirigé par la Direction de la Nutrition. Des résultats très intéressants ont été obtenus et ont permis aussi de tester la faisabilité du recueil de ces indicateurs novateurs pour l'évaluation de la situation alimentaire des ménages.

Malgré ces efforts, force est de constater que les nombreuses bases de données existantes ne sont pas suffisamment exploitées de manière optimale pour approfondir les connaissances sur les aspects de la sécurité alimentaire à travers les conditions de vie, les moyens d'existence et les stratégies utilisées par les ménages pour réagir aux problèmes d'insécurité alimentaire. En outre, les aspects liés à l'utilisation des aliments au sein du ménage et les liens qui pourraient exister entre les différents facteurs de l'insécurité alimentaire et la vulnérabilité nutritionnelle n'ont pas été suffisamment mis en évidence.

C'est dans ce contexte que s'inscrit l'Enquête Nationale sur l'Insécurité Alimentaire et la Malnutrition (ENIAM) dont l'analyse fait l'objet de ce rapport. Cette enquête a été réalisée par la Direction Générale de la Promotion de l'Economie Rurale (DGPER), avec l'appui technique et financier de ses partenaires, dans le cadre de ses missions de coordination du SISA (Système d'Information sur la Sécurité Alimentaire) et dans l'objectif du renforcement du suivi de la sécurité alimentaire.