Burkina Faso

Burkina Faso : Aperçu de la situation humanitaire (Au 10 mars 2021)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Au Burkina Faso, le conflit et la violence continuent à pousser des nouveaux déplacements, avec des afflux importants des Personnes déplacées internes (PDI) enregistrés dans la région du Sahel et du Centre Nord depuis le début de l’année. La recrudescence d’incidents sécuritaire est observée en particulier dans les provinces de l’Oudalan et du Seno au Sahel, ainsi que dans la commune de Bouroum au Centre Nord. Entre fin janvier et fin février, presque 25 000 nouveaux PDI ont été enregistrés selon les dernières données circuler par le CONASUR. Les mouvements récents ne font que confirmer la tendance que depuis 2020 rend la crise de déplacement du Burkina Faso celle avec une des croissances la plus rapide au monde.

L'insécurité et le déplacement, ainsi que les chocs climatiques, perturbent gravement les moyens de subsistance de la population. En janvier 2021, plus de 2 millions de personnes - environ 10 % de la population du pays – ne pouvait pas se nourrir à sa faim. Les projections du Cadre Harmonisé montrent que cette situation devrait s’empirer au cours de l’année, laissant presque 3 millions en besoin d’assistance. Les services de base essentiels tels que l'éducation et la santé continue d’être gravement affectés : 82 centres de santé sont fermés et 243 œuvrent à minima. Toujours dans la région du Sahel, la fréquentation scolaire est passée d'une moyenne déjà faible de 50-60% à 25% au cours des deux dernières années. Cela a un impact énorme sur l'avenir des enfants, en particulier des filles, qui ont souvent peu de chances de retourner à l'école. Face à ces besoins multiples le plan de réponse humanitaire 2021 du Burkina Faso identifie 2,9 millions de personnes dans le besoin et nécessite 608 millions de dollars.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.