Burkina Faso

Burkina Faso: Aperçu de la réponse en CCCM/GSAT (à la date du 30 juin 2021)

Format
Infographic
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

OBJECTIFS STRATÉGIQUES

Réponse

Identifier et permettre un environnement de protection et d’assistance aux personnes déplacées internes, et plus généralement des personnes affectées par les déplacements.

Promouvoir la participation et l’engagement communautaires, faciliter le relèvement rapide et l’accès aux solutions durables ainsi que de reconnaître et assurer l’accès aux besoins spécifiques de protection et d'assistance dans les sites et zones d’accueil de déplacés.

Coordination

Assurer la collecte et l’analyse des données afin d’orienter et permettre des interventions intersectorielles coordonnées et pour combler les lacunes identifiées en fonction des besoins et priorités.

Renforcer les capacités des acteurs responsables de la gestion et de la coordination des sites et zones d’accueil des déplacés afin d’assurer le suivi des activités d’urgence.

Cluster CCCM/GSAT

Établi sous le leadership de l’UNHCR en Co-lead avec le CONASUR, La Gestion des Sites d’Accueil Temporaires (GSAT) est la structure de coordination au Burkina Faso en référence au cluster CCCM. Le cluster a été activé sous le nom CCCM/GSAT.

Les activités GSAT se sont renforcées au mois d’avril grâce aux financements du CERF, auxquels a bénéficié le HCR, ce qui a permis de relancer les activités dans 17 sites d’accueil temporaires (SAT), dont 5 à Kaya, 8 à Barsalogho et 4 à Kongoussi, communes de la région du Centre-Nord et l’installation d’un autre partenaire CCCM/GSAT (NRC) pour la mise en place des mécanismes de gestion dans plus d’une vingtaine de sites de la région du Sahel, dont les principaux sont installés dans les chefs-lieux des 04 provinces.

Les partenaires GSAT ont travaillé à renforcer les mécanismes de gestion dans 34 sites d’accueil temporaires, et 7 zones d'accueil de déplacés dans les communes de Kaya, Barsalogho, Kongoussi, Ouahigouya, Séguénéga, Fada N’Gourma, Dori et Bani. Au niveau de la région du sahel, les activités d’identification et d’évaluation des besoins ont débuté dans les sites d’accueil temporaires et zones d’accueil de déplacées des communes de Dori, Bani,
Gorom-Gorom et Djibo.

Le plan d’action sur le renforcement des capacités en CCCM/GSAT, à travers le financement PACT/Banque Mondiale, a permis au secteur d’étendre sa stratégie et sa conception de la gestion des sites d’accueil temporaires dans les régions de la Boucle du Mouhoun, Nord, Sahel, Centre-Est.