Burkina Faso + 5 more

Bulletin d'information No. 654 pour l'Afrique de l'Ouest

Source
Posted
Originally published
NATIONS UNIES
Bureau de coordination des affaires humanitaires
I R I N pour l'Afrique de l'Ouest
Tel: + 225 20-21-73-54
Fax: + 225 20-21-63-35
E-mail: irin-wa@irin.ci

SIERRA LEONE: Arrestation de rebelles après des menaces contre Koroma

Après une menace de mort visant le chef de l'ancien Conseil révolutionnaire des forces armées de Sierra Leone (AFRC), le gouvernement a pris des mesures énergiques contre les rebelles, a indiqué lundi à IRIN le Ministre de l'information, Julius Spencer.

"Johnny Paul Koroma a été menacé. Il l'a signalé et quatre suspects ont été arrêtés, dans un premier temps", a déclaré M. Spencer. Il a ajouté que les forces de sécurité menaient des fouilles approfondies pour trouver d'autres rebelles dissidents.

Selon les médias, sept soldats de l'ex-SLA (ancienne Armée de Sierra Leone), membres des anciennes forces nationales qui ont soutenu la junte AFRC en 1997-1998, ont été appréhendés par les autorités, qui les soupçonnent d'avoir menacé de tuer M. Koroma, qui préside un organe d'Etat dénommé Commission pour la Consolidation de la Paix.

Parallèlement, M. Koroma a déclaré ce week-end à la radio d'Etat qu'il souhaitait "prévenir tous les personnels AFRC/SLA qui ont des anciens combattants comme gardes du corps qu'ils ont à diviser leur nombre par deux". Selon Reuter, il aurait déclaré que tout garde du corps supplémentaire serait redéployé et que tout contrevenant serait arrêté.

SIERRA LEONE: Les soldats de l'ex-SLA n'ont droit à aucun salaire, selon le NCDDR

Le Comité National pour le Désarmement, la Démobilisation et la Réintégration (NCDDR) a prévenu les combattants de l'ancienne armée de Sierra Leone (ex-SLA) qu'ils n'avaient pas à exiger de salaire du quartier général de la défense ou de tout autre établissement militaire. S'ils s'obstinaient à le faire, ils subiraient "toutes les rigueurs de l'autorité", déclare le NCDDR dans un communiqué de presse publié jeudi.

Certains anciens combattants ayant suivi le programme DDR ont tenté d'obtenir de l'armée de l'argent auquel ils n'avaient pas droit. "Les anciens membres de la SLA qui ont suivi le programme de démobilisation peuvent demander à obtenir toutes les allocations de retraite qui leurs sont dues, mais aucun salaire", indique le communiqué du NCDDR, qui ajoute qu'ils ont également droit à une allocation de réintégration du NCDDR.

Le dossier de tous ceux qui se sont enrôlés dans le programme DDR sera vérifié pour repérer toute demande indue, afin d'éviter la fraude, précise le communiqué de presse.

LIBERIA: Quelque 400 soldats de l'AFL seront démobilisés

Environ 400 soldats des forces armées du Liberia (AFL) seront démobilisés prochainement, a rapporté la radio Star.

Selon la radio libérienne indépendante, le Ministre de la défense, Daniel Chea, a déclaré que nombre de ces soldats harcelaient les civils et que les autres s'étaient absentés dans permission.

M. Chea aurait déclaré que le comportement des soldats portait atteinte à la réputation de l'armée au sein de la population civile et que la décision de les démobiliser avait été prise pour sauvegarder l'image de l'AFL.

Parallèlement, le Président Charles Taylor a déclaré que son gouvernement était toujours désireux de restructurer l'AFL. Selon Star, M. Taylor a annoncé qu'un million de dollars avait été affecté à cette restructuration.

NIGER: Les partisans du président assassiné demandent une enquête

Plusieurs centaines de personnes ont marché samedi dans les rues de Niamey, la capitale nigérienne, pour exiger l'ouverture d'une enquête internationale sur l'assassinat de l'ancien chef de l'Etat, le général Ibrahim Baré Maïnassara, a rapporté Radio France Internationale (RFI).

M. Mainassara a été tué par balle le 9 avril 1999, lors d'un coup d'Etat organisé par des membres de sa garde présidentielle. Les manifestants dénonçaient également une loi passée le 6 janvier 2000, qui accorde une amnistie aux auteurs des coups d'Etat passés.

NIGER: Les gouverneurs militaires remplacés par des civils

Vendredi passé, les autorités du Niger ont remplacé les huit administrateurs militaires du pays par des civils, a rapporté l'AFP. Les anciens administrateurs avaient été nommés par la junte militaire qui a pris le pouvoir en avril 1999. Le Président élu Mamadou Tandja a prêté serment le 22 décembre de la même année.

MALI: Trente-six millions de francs d'aide française

Le Ministre français délégué à la Coopération et la Francophonie, Charles Josselin, a achevé dimanche une visite de quatre jours au Mali "à la satisfaction des deux parties", a rapporté l'AFP de source officielle à Bamako.

M. Josselin et son homologue malien ont signé samedi trois accords d'aide d'une valeur totale de 36 millions de francs français (5 millions de dollars) dans les domaines de l'édition, la santé et la réforme de l'administration financière, selon l'AFP.

BURKINA FASO: Signature d'un accord d'aviation avec les Etats-Unis

Le Burkina Faso et les Etats-Unis ont établi, le 10 février, une relation officielle concernant l'aviation, en signant des Accords Ciels Ouverts à l'issue de deux jours de négociations, selon le Ministre américain du transport, Rodney Slater.

Les accords Ciels Ouverts prévoient un service aérien illimité par les compagnies aériennes de chacun des deux pays, à destination et en provenance du territoire de l'autre, sans restrictions concernant le nombre de voyages autorisés pour les transporteurs, le type d'appareils utilisés et les tarifs qui peuvent être appliqués.

"Un transport aérien efficace est essentiel pour la croissance et le développement économique sur le continent (africain), et nous sommes très heureux que le Burkina Faso partage cette vue", a déclaré M. Slater.

Cet accord, le premier de ce type à être signé entre les Etats-Unis et un pays d'Afrique de l'Ouest, en suit d'autres conclus précédemment avec la Namibie et la Tanzanie. Des discussions sur de nouveaux accords pour l'aviation sont également en cours avec le Ghana, le Kenya, le Rwanda et le Sénégal, selon un communiqué de presse du Département américain du Transport.

TCHAD: Des groupes rebelles forment une alliance militaire et politique

Trois groupes rebelles tchadiens ont conclu une alliance politique et militaire, a rapporté vendredi RFI. Le Mouvement pour l'unité et la république, ancienne branche armée du Mouvement pour le développement et la démocratie, s'est allié au Mouvement pour la démocratie et la justice au Tchad (MJDT) de l'ancien ministre Youssouf Togoimi et au Conseil démocratique et révolutionnaire, dirigé par Acheikh Ibn Oumar, a précisé RFI.

Abidjan, le 14 février 2000

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.reliefweb.int/IRIN ]