Burkina Faso + 2 more

Afrique Verte - Actualités - No. 56 - décembre 2009

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Réunion de Ouagadougou : un nouvel élan pour AVI

La quatrième rencontre inter associations du groupe Afrique Verte, du 1er au 3 décembre, accueillait la première Assemblée Générale d'Afrique Verte International (AVI). Pour rappel, la décision unanime des associations membres d'unir leurs forces pour développer AVI avait clôt la réunion de Bamako en 2008.

L'année 2009 fut celle de l'affirmation de l'existence d'AVI, légalement reconnue le 7 février. La refonte des outils internes de communication (réalisation d'un logo, site Internet, publications périodiques...), la présentation du film « Les Sahéliennes peuvent nourrir le Sahel » lors de séminaires et colloques au Nord comme au Sud, les relations avec les médias, ont été à chaque fois l'occasion de promouvoir la création d'AVI.

Le premier bilan est loin d'être négatif. Ainsi pour le président d'AMASSA Mamadou Goïta « il ne doit pas se limiter aux activités conduites par AVI mais être aussi l'adjonction des bilans des membres du réseau ». Dans cet esprit, les rapports d'activités 2009 des 4 associations devraient être fusionnés en une publication commune au réseau AVI.

Le succès de la campagne internationale « nourrir les villes » par la promotion des produits locaux transformés et des transformatrices nous incite à amplifier cette action et à attaquer d'autres thèmes fédérateurs sur les grands enjeux actuels, notamment :

- La sécurité alimentaire et sécurité de la production : effets du changement climatique dans les pays sahéliens, adaptabilité et préservation d'un capital génétique semencier, problématiques foncières (cohésion entre la protection de l'agriculture familiale et la porte ouverte à l'agrobusiness);

- L'accès aux produits nationaux : questions des revenus réels des acteurs des filières, explication des causes de variabilité des prix des matières premières ;

- La défense des acquis sur les bourses d'échanges à contrôler par une charte ;

- Une expérience à déployer en apportant notre assistance à la création de nouvelles antennes Afrique Verte amenées à rejoindre ultérieurement le réseau international. Des demandes se précisent, les ignorer serait en contradiction avec notre vocation d'exemplarité.

La mobilisation de l'expertise interne du réseau AVI, nonobstant la surcharge de travail bien réelle des équipes de terrain, doit être au coeur de nos préoccupations. En ce sens, une réunion de travail avec le commissaire de la CEDEAO en charge de l'agriculture a permis de mesurer les attentes de cette institution. C'est une occasion à saisir.

L'AG d'AVI s'est fixée un calendrier de travail répartissant les tâches entre les différents membres, l'objectif étant d'arrêter un plan stratégique et un budget intermédiaire lors du CA prévu à Niamey en juin prochain. La prochaine assemblée générale d'AVI aura lieu en décembre 2010 en France.

Jean Jacques Courtant,
Président d'AVI