Burkina Faso + 2 more

Afrique Verte Actualités n° 61

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Rencontre Afrique Verte international à Paris

Comme vous le savez, Afrique Verte travaille maintenant en réseau avec 3 associations nationales sahéliennes : AcSSA Afrique Verte Niger, AMASSA Afrique Verte Mali et APROSSA Afrique Verte Burkina. Ces 3 structures et Afrique Verte ont constitué fin 2008 l’association Afrique Verte international (AVI).

Les 21, 22 et 23 mars, les membres d’AVI se sont retrouvés pour la rencontre annuelle , qui a eu lieu cette année à Paris. Les présidents des associations étaient présents (Christine Kaboré du Burkina, Sani Laouali Addoh du Niger, Mamadou Goïta du Mali, Gérard Méry de la France et Jean Jacques Courtant, président d’AVI), accompagnés de membres des conseils d’administration et des directeurs nationaux.

Cette réunion s’est tenue dans les locaux du siège national du CCFD Terre Solidaire que nous remercions de nous avoir accueillis.

Nous avons pu discuter des grands défis futurs : « Demain, le Sahel pourra-t-il nourrir le Sahel ? ». Cette question rassemble différentes thématiques : l’explosion démographique notamment en milieu urbain, la place des jeunes de plus en plus nombreux au chômage, et la répartition des terres agricoles.

Les membres du groupe ont également discuté des alliances avec leurs différents partenaires et de la communication interne. A ce sujet, des efforts doivent être faits.

AVI a réuni son CA et a tenu son Assemblée générale. Jean Jacques Courtant, Président sortant, a été nommé « Président d’honneur d’AVI ». Madame Christine Kaboré prend le relais ; elle a été élue Présidente d’AVI. Nous espérons que son mandat sera très fructueux.

Une demi journée a été consacrée à l’étude des activités et des financements de chaque membre du groupe.

Dans les conclusions, nous retenons les points suivants : améliorer la communication interne entre les 4 associations, capitaliser nos expériences au nom du groupe, rédiger notre rapport d’activités pour l’année 2010, aborder au niveau d’AVI les problèmes sous régionaux, comme la libre circulation des produits.