Burkina Faso + 12 more

Afrique de l'Ouest : Rapport sur la situation humanitaire octobre 2007

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

FAITS MARQUANTS

Plus de 800 000 personnes sont affectées par les inondations en Afrique de l'Ouest. Le Ghana, le Togo, le Mali et le Burkina Faso figurent parmi les pays les plus touchés

Persistance de l'insécurité dans le nord du Niger et le nord du Mali

Prévision d'une bonne production agricole

Cholera: Persistance en Sierra Léone, au Sénégal, et en Guinée

Processus de rapatriement des réfugiés Togolais et Mauritaniens en cours

Dix millions de dollars recherchés par les organisations humanitaires pour assister les victimes des inondations au Ghana

1- SITUATION SOCIO-POLITIQUE ET SECURITAIRE

Situation sécuritaire préoccupante au Nord du Mali, Nord du Niger

Au Mali - Les médiations se poursuivent pour la libération d'une vingtaine d'otages toujours détenus dans le nord. En rappel, quelque cinquante personnes ont été enlevées en fin août par des hommes armés dans les environs de Tinzaouatène au nord-est du Mali. Parmi les personnes enlevées dans la zone figuraient des soldats de l'armée malienne. L'usage de mines et les affrontements entre l'armée nationale et des troupes armés auraient poussé un certain nombre d'habitants à quitter les alentours de la ville de Kidal- pour se réfugier dans des parties du pays plus sécurisées.

Au Niger - Des hommes armés se sont emparés le 15 octobre d'un véhicule tout-terrain de l'ONG Médecins Sans Frontières (MSF) dans le nord du Niger. Le véhicule de MSF a été enlevé à environ 45 kilomètres au nord d'Agadez par des hommes armés non identifiés. Les personnes qui se trouvaient à bord du véhicule ont été débarquées avant que les assaillants ne partent avec le 4x4. Au Niger, MSF se consacre essentiellement à la prise en charge des milliers d'enfants malnutris, principalement dans le centre du pays.

Le nord du Niger est depuis février le théâtre d'un conflit armé entre l'armée gouvernementale et les forces du Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ). Les braquages et les enlèvements des véhicules, notamment les tout-terrain, sont très fréquents sur les axes routiers qui traversent cette vaste zone désertique. Par ailleurs, le correspondant de RFI au Niger, M. Moussa Kaka inculpé de "complicité d'atteinte à l'autorité de l'Etat" pour des liens supposés avec le MNJ est détenu depuis le 20 septembre. Les Associations de journalistes et de défense des droits de l'homme fustigent cette arrestation et réclament la libération du journaliste.

Elections législatives pacifiques et "transparentes" au Togo

Les élections législatives tenues le 14 octobre ont vu le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) le parti au pouvoir remporter la majorité absolue au parlement avec 49 sièges sur 81, selon des résultats provisoires partiels annoncés le 17 octobre par la Commission électorale nationale indépendante. Le parti d'opposition de l'Union des Forces de Changement UFC, dirigé par Gilchrist Olympio, a obtenu 23 sièges, et le Comité d'Action du Renouveau (CAR) de l'actuel premier ministre quatre. Un recours a été introduit par l'UFC pour contester les résultats provisoires, et exiger un recompte des voix.

L'Union Européenne, l'Union Africaine, la Communauté Economique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) et l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) ont estimé que le déroulement du scrutin avait été satisfaisant et "transparent".

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.