Afrique de l'ouest et du centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (4 - 10 juin 2019)

Infographic
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 10 Jun 2019

BURKINA FASO

AU MOINS 19 MORTS DANS UNE ATTAQUE ARMÉE

Le 9 juin, des assaillants armés ont tué au moins 19 personnes dans la commune d'Arbinda, au nord du pays. L'attaque a été l'une des plus meurtrières de ces dernières semaines. Arbinda accueille quelque 16 000 personnes déplacées par la violence. Fin mars, plus de 60 personnes ont été tuées lors d'un raid armé, également dans le nord du Burkina Faso. La violence persistante a poussé plus de 170 000 personnes à quitter leur foyer, soit trois fois plus qu'au début de l'année. Beaucoup de personnes déplacées ont cherché refuge dans des zones où l'accès humanitaire est limité.

RD CONGO

LE NOMBRE DE CAS D’ÉBOLA DÉPASSE 2 000

Le nombre de cas d’Ébola a dépassé 2 000, mais la tendance est à la baisse depuis quelques semaines en raison de l'amélioration de la sécurité et de l'accès aux communautés, a rapporté l'OMS le 4 juin. À la fin mai, 88 cas confirmés ont été signalés chaque semaine, comparativement à un pic hebdomadaire de 126 cas en avril. Les zones sanitaires de Katwa, Mandima et Beni ont connu la baisse la plus importante. Au 8 juin, 2 056 cas confirmés et probables avaient été signalés depuis le début de l’épidémie en août 2018.

ÉPIDÉMIE DE ROUGEOLE DÉCLARÉE

Le 10 juin, les autorités sanitaires ont déclaré une épidémie de rougeole, avec 87 000 cas suspects signalés (au 19 mai) depuis le début de l'année. Jusqu'à présent, 23 des 26 provinces du pays ont été touchées. Le nombre de cas a augmenté de plus de 700 % par rapport à la même période en 2018. Quelque 2,3 millions d'enfants ont été vaccinés en avril. Environ 1,4 million d'autres personnes sont visées par une nouvelle série de vaccinations. Sur l'ensemble de l'année 2018, environ 65 000 cas ont été signalés dans 18 provinces.

MALI

PRÈS DE 100 PERSONNES TUÉES LORS D'UN RAID ARMÉ DANS UN VILLAGE

Le 10 juin, des assaillants armés ont attaqué le village de Sobane-Kou dans la région centrale de Mopti, tuant au moins 95 personnes et incendiant des maisons. Le Secrétaire général de l'ONU a exprimé son indignation face à cette attaque et a appelé les autorités maliennes à traduire les auteurs en justice. Personne n'a revendiqué l'attaque.
En mars, environ 160 personnes ont été tuées lors d'un raid sur un village, également dans le centre du Mali, qui a été le théâtre d'attaques armées récurrentes ces derniers mois. La communauté humanitaire procédera à une évaluation rapide des besoins.

NIGER

DES HOMMES ARMÉS ENLÈVENT 26 VILLAGEOIS

Le 10 juin, des hommes armés ont enlevé 13 personnes lors d'un raid sur le village de Langari, dans la région de Diffa, au sud du pays. L'enlèvement a eu lieu quelques jours après que des agresseurs armés aient fait une descente dans un autre village et enlevé 10 femmes et trois enfants. Depuis janvier, les attaques armées contre les civils ont fortement augmenté à Diffa, faisant plus de 150 morts et plus de 100 enlèvements, dont des femmes et des enfants.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.