Burkina Faso + 12 more

Afrique de l’ouest et du centre: Situation des marchés des produits agricoles & alimentaires, Bulletin de Juillet 2020

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Points saillants

  • En juin 2020, les marchés de la région ont été marqués par une relative stabilité des prix des produits alimentaires de base en comparaison avec leurs niveaux du mois précédent. Les variations des prix n’ont guère dépassé 5% sur les marchés de la région, à l’exception du Nigeria où une augmentation de +15% a été enregistrée au niveau de certains marchés. De façon globale, les ruptures anticipées de stocks, enregistrées au mois de mai 2020, dues à la soudure et à la COVID-19, ne se sont pas généralisées dans la sous-région.

  • Toutefois, en glissement annuel, des hausses de prix de plus de 25% ont été enregistrées au Tchad, en Sierra Leone, au Liberia, au Mali (Région de Kidal), , au Ghana (Kumasi), en Mauritanie (Hodh el Garbi) et au Sénégal (Saint-Louis). Ces hausses s’expliquent essentiellement par une baisse de l’offre résultant de la combinaison de différents facteurs tels que la baisse de la production agricole, la réduction des flux transfrontaliers et internes, forte inflation et persistance de l’insécurité civile. Il convient de signaler les perturbations des échanges de produits alimentaires tels que l’oignon entre les pays du Sahel et ceux côtiers, en liaison avec les mesures restrictives de lutte contre la COVID-19.

  • Par rapport à la moyenne quinquennale, les prix des denrées de base (riz importé, mil et sorgho) ont connu un accroissement de plus 25% dans des pays comme le Nigeria, le Sénégal, le Libéria, la Sierra Léone et le Tchad. Des hausses de prix localisées sont signalées au nord Mali, en Mauritanie et au Ghana.