Burkina Faso + 3 more

Afrique de l’Ouest et du Centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (2 – 8 juillet 2019)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published

Attachments

BURKINA FASO

LE NOMBRE DE DÉPLACÉS INTERNES ATTEINT 220 000

L'urgence humanitaire au Burkina Faso continue de s'aggraver. La persistance et la violence des attaques armées obligent des milliers de personnes à fuir leur domicile.
Environ 220 000 personnes sont maintenant déplacées, contre 171 000 en mai. La majorité d'entre elles ont trouvé refuge dans d'autres communautés. Désormais, les 13 régions du pays accueillent des personnes déplacées par la violence. Les déplacements secondaires deviennent également fréquents, en particulier dans la région du centre nord et du Sahel, qui compte respectivement 80 000 et 122 000 personnes déplacées, les nombres les plus élevés de toutes les régions. En raison de l’ insécurité, les perspectives de retour restent très faibles, ce qui augmente les besoins des familles déplacées et des familles hôtes et nécessite une réponse humanitaire accrue.

RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

PLUS DE 79 000 ENFANTS VACCINÉS CONTRE LA POLIO

Environ 79 000 enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés contre la polio dans le cadre d'une campagne lancée après la découverte de deux cas en mai. Des campagnes de vaccination additionnelles sont prévues. Le 29 mai, le ministère de la Santé a déclaré une urgence de santé publique nationale après la confirmation du poliovirus de type 2 chez deux enfants.

NIGER

DES ASSAILLANTS KIDNAPPENT 12 CIVILS

Les 2 et 3 juillet, des assaillants armés ont enlevé 12 personnes dans deux localités de la région de Diffa, dans le sud-est du pays. Les attaques armées et les enlèvements ont augmenté dans la région au cours des derniers mois. Depuis janvier, 147 civils ont été enlevés à Diffa, soit le nombre le plus élevé depuis 2015, date à laquelle des groupes armés basés dans le nord-est du Nigeria ont commencé à faire des incursions transfrontalières

NIGER

TENTATIVE DE VOL DE VEHICULE HUMANITAIRE DÉJOUÉE

Le 3 juillet, deux hommes armés, à moto, ont volé le véhicule d'un organisme humanitaire sur un site de réfugiés dans la région de Tahoua (ouest). Ils ont arrêté le véhicule et ont ordonné au conducteur, qui n'a pas été blessé lors de l'incident, de remettre les clés et sont partis. Les forces de sécurité alertées du vol ont poursuivi et intercepté le véhicule avant qu'il ne traverse la frontière malienne, capturant l'un des malfaiteurs. Au cours des trois derniers mois, des hommes armés ont volé neuf véhicules appartenant à des organisations humanitaires dans des régions frontalières du Mali. L'un des véhicules a été utilisé lors d'une attaque perpétrée le 13 mai contre la prison de Koutoukale à 30 km de la capitale Niamey.

NIGERIA

PLUS DE 30 000 NOUVEAUX DÉPLACÉS SANS ABRIS

Plus de 3 000 personnes vivant dans un camp pour personnes déplacées dans la ville de Bama dorment à la belle étoile. Le camp accueille actuellement 8 213 personnes. En juin, 740 personnes sont arrivées au camp fuyant les opérations militaires dans les localités de Konduga et de Bama. La recrudescence de la violence armée dans le nord-est du Nigéria a forcé quelque 134 000 personnes à fuir leurs foyers depuis janvier, contraignant nombre d'entre elles à se réfuigier dans des camps et des sites déjà surpeuplés.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.