Benin

Programme de Renforcement des Capacites d’Actions des Femmes - Evaluation Finale du Projet Pilote d’Appui l’Autonomisation des Femmes (2PAF)

Format
Evaluation and Lessons Learned
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. INTRODUCTION

1.1. Contexte et objectifs de l’évaluation

1.1.1 Contexte général et justification de la mission

Leaders de l’agrobusiness en milieu rural dans la plupart des pays et représentant entre 70 et 80% de la main d’œuvre, les femmes se lancent dans diverses activités de production et sur les marchés de commercialisation des produits en s’efforçant de surmonter les inégalités de genre pour obtenir des succès durables. Mais leur situation est toujours défavorable par rapport à celle des hommes. Des données publiées en 2O15 par les Nations Unies sur cette situation montrent qu’elle est due entre autres à des pratiques discriminatoires à l’encontre des femmes. Or, l’amélioration des conditions de vie des ménages dépend en général de la contribution de chaque composante de la société, c’est à dire des hommes et des femmes.

Les femmes du Bénin à l’instar d’autres n’échappent pas à cet état des choses. En effet, elles ne sont pas toujours intégrées dans les prises de décisions à divers niveaux (ménage, communauté, etc.) en raison des stéréotypes et considérations qui les réduisent à l’obéissance voire à la soumission aux hommes. Depuis quelques décennies, des mutations s’opèrent et des efforts sont faits pour favoriser leur participation active dans la gestion des affaires de la cité et leur conférer l’autonomisation nécessaire à la cohésion sociale. Malgré ces efforts et les engagements pris par les Etats relativement aux ODD en faveur des femmes, leur accès aux ressources productives reste marginal et leur participation aux espaces de dialogue social encore très insignifiante.

Pourtant, diverses études ont révélé que le bien être des familles est corrélé entre autres au contrôle par les femmes des moyens de production. Faisant de l’autonomisation de la femme son crédo, Yara Obirin Didé (YOD) a entrepris en 2014, une recherche/actions sur les règles de décisions au sein des couples et le bien être des familles dans les départements des Collines et Borgou-Alibori. La 1 ère phase de cette recherche, réalisée avec le soutien financier de la Coopération Suisse au Bénin, a montré que 90% des femmes 2 contribuent aux dépenses de fonctionnement du ménage ; mais leur participation à la prise de décision en son sein et dans la communauté reste faible. Cette participation ne couvre d’ailleurs pas l’ensemble des pôles de décisions du ménage.

Au regard des résultats obtenus par cette étude, le Cabinet YOD a identifié les défis qui se posent aux femmes en matière d’autonomisation et du renforcement de leur leadership. Alors, des actions innovantes en réponse à ces défis ont été formulées dans le cadre du projet 2PAF. Ces actions visent à : (i) renforcer les capacités de développement personnel et professionnel des femmes ; (ii) améliorer leurs conditions de production par un accroissement de leur accès aux facteurs de production (terre, crédit, intrants, innovations, technologies, etc.) et renforcer les capacités de gestion et de management de leurs activités ; (iii) améliorer leur statut social par la reconnaissance de leurs contributions au fonctionnement des ménages.

Le projet pilote d’appui à l’autonomisation des femmes (2PAF) élaboré et mis en œuvre depuis mai 2016 par l’organisation YOD dans les communes de Kalalé et de Savè3 constitue la 2ème phase de cette recherche-actions supra indiquée. La présente évaluation finale du projet s’inscrit dans ce contexte général et dans le cadre de la réalisation de son programme annuel (PA) 2019. Elle constitue le prolongement de celle réalisée à mi-parcours pour apprécier le chemin parcouru au terme des 40 mois d’exécution du projet et les changements induits.