Benin

Le Bénin déclare la fin de l’épidémie de Fièvre de Lassa

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published

COTONOU, 17 Janvier 2015 – La Ministre de la Santé, le Professeur Dorothée Kindé Gazard, a déclaré officiellement la fin de l’épidémie de Fièvre de Lassa au Bénin lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 8 janvier 2015.

Après l’identification en novembre 2014 de cas de Fièvre de Lassa dans la zone sanitaire de Tanguiéta-Matéri-Cobly au Nord du Bénin, le Gouvernement, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations pour l’enfance (UNICEF), Plan Bénin et les partenaires au développement avaient immédiatement démarré la riposte contre l’épidémie. « Au total, du 15 octobre 2014 date du premier cas présumé index au 24 novembre 2014 date du dernier décès dû probablement à la Fièvre de Lassa, 16 cas ont été enregistrés dont neuf décès. Sur ces neuf décès, la Fièvre de Lassa a été confirmée dans deux des quatre cas de décès enregistrés au sein du personnel de santé », a dit la Ministre de la Santé dans sa déclaration officielle.

Le Représentant de l'OMS au Bénin, Dr Youssouf Gamatié a pour sa part indiqué que « la présence au même moment au Bénin, d'une mission multidisciplinaire composée d'experts compétents, venue passer en revue le plan de réponse du Benin pour la réponse à la maladie à virus, a permis de développer une certaine expertise qui a permis de venir à bout assez rapidement de l'épidémie ».

La riposte a été articulée autour de la prise en charge des malades, la recherche active de nouveaux cas dans la communauté, la recherche des personnes ayant été en contact avec les malades et la prévention auprès de la population. A la suite de l’identification de cas suspects, des prélèvements ont été effectués et transmis aux laboratoires de référence. « Ces explorations biologiques réalisées dans les laboratoires agréés de l’OMS à Lagos et à Hambourg ont permis d’une part la mise en évidence du virus chez deux malades décédés et d’autre part le diagnostic d’une infection récente au virus de Lassa chez deux survivants aux Centres de contrôle et de prévention des maladies d'Atlanta », a dit le Professeur Dorothée Kindé Gazard.

La Représentante de l’UNICEF au Bénin, Dr Anne Vincent, s’est félicitée de la coordination efficace pour le contrôle de l’épidémie appelant à continuer d’appliquer les mesures de prévention telles que le lavage de mains et la consultation rapide d’un médecin en cas de fièvre.

L’équipe nationale soutenue par les partenaires au développement a permis de mettre en place un dispositif complet de lutte contre l’épidémie y compris:

  • La coordination nationale et locale pour la recherche et la surveillance de cas contacts et l’identification de cas suspects ;

  • L’opérationnalisation d’un centre de traitement et d’une unité d’isolement au sein de l’hôpital de Tanguiéta ;

  • L’approvisionnement des centres en médicaments (Ribavirine) pour le traitement;

  • L’équipement des centres en kits de protection individuelle (EPI) pour le personnel de santé, thermomètres infrarouge, matériel médical et de laboratoire ainsi que des produits de décontamination;

  • La formation du personnel de santé de l’hôpital de Tanguiéta et les agents de santé de la commune de Cobly sur le traitement et la prévention de la maladie ;

  • La sensibilisation sur la Fièvre de Lassa à travers les médias de proximité, le porte-à-porte effectués par les relais communautaires dans les communes de Tanguiéta, Cobly et Materi.

« L’avènement de la Fièvre de Lassa au Bénin a été encore une fois l’occasion de démontrer que face à une crise épidémiologique, l’action conjointe et rapide, du Ministère de la santé et des partenaires au développement est une nécessité. Il est également important de noter que malgré la fin de l’épidémie nous ne devrions pas relâcher l’état de veille. Les consignes en matière d’hygiène devraient continuer à être suivies par la population et le personnel de santé du Bénin », a plaidé le Représentant Résident de Plan Bénin, Rheal Drisdelle.

La Ministre de la Santé, le Professeur Dorothée Kindé Gazard a précisé que 230 personnes ayant été en contact avec les malades enregistrés, ont été suivies effectivement sur le plan clinique pendant 21 jours. « Aucune d’entre elles n’a développé de symptômes répondant à la définition de cas suspect de fièvre hémorragique virale. Par ailleurs, la surveillance a été poursuivie conformément aux recommandations de l’OMS pendant 42 jours après le dernier cas probable enregistré le 24 novembre 2014. Aucun nouveau cas de Fièvre de Lassa n’a été enregistré », a conclu la Ministre de la Santé.

La fin de l’épidémie a été officiellement notifiée conformément au règlement sanitaire international, qui recommande l’observance d’une période de deux fois 21 jours sans enregistrement de nouveau cas.

Pour plus d’informations : UNICEF, OMS, Plan Benin.

Pour toute information complémentaire, contacter :
Dr Youssouf GAMATIE, Représentant de l’OMS au Bénin, gamatiey@who.int;
François AGOSSOU, Conseiller NPO/HPR chargé de la Promotion de la Santé, agossouf@who.int
Hadrien BONNAUD, Spécialiste Communication à l’UNICEF au Bénin, hbonnaud@unicef.org;
Bellya SEKPON, Directrice de la communication et des relations publiques, Plan Bénin Bellya.Sekpon@plan-international.org