Benin + 5 more

Bulletin d'information No. 656 pour l'Afrique de l'Ouest

Source
Posted
Originally published
NATIONS UNIES
Bureau de coordination des affaires humanitaires
IRIN pour l'Afrique de l'Ouest
Tel: + 225 20-21-73-54
Fax: + 225 20-21-63-35
E-mail: irin-wa@irin.ci

SIERRA LEONE: Mission de reconnaissance des Nations Unies à Koidu

Des casques bleus et des observateurs militaires de l'ONU viennent de terminer une mission de reconnaissance dans la ville diamantifère de Koidu, à l'est de la Sierra Leone, a indiqué mardi à New York une porte-parole de l'ONU.

Le convoi, qui comptait cinq observateurs militaires et un peloton de casques bleus kenyans, avait pour mission d'évaluer l'état de la route jusqu'à Koidu. La porte-parole adjointe de l'ONU, Maria Okabe, a indiqué que, selon les informations recueillies, des foules avaient salué le convoi sur son passage.

Les casques bleus ont été bloqués à un point de contrôle rebelle, à environ 120 km de Koidu. Pour ne pas annuler la patrouille purement et simplement , les observateurs militaires ont visité la ville seuls, à l'exception d'un chargé d'information qui les a accompagnés, ont indiqué les Nations Unies.

La mission est rentrée à Freetown mardi.

Le commandant de la force des Nations Unies, le général major Vijay Jetley, envisage de déployer des casques bleus indiens à Koidu, actuellement sous contrôle rebelle, mais l'on ne sait pas encore quand, a indiqué mercredi à IRIN une source proche de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) à Freetown.

TCHAD: Un dirigeant rebelle rejette une invitation à N'Djaména

Le Président tchadien, Idriss Deby, a invité cette semaine le dirigeant rebelle Youssouf Togoimi à se rendre dans la capitale tchadienne, N'Djaména, pour y former son propre parti politique, mais le mouvement de M. Togoimi Mouvement pour la démocratie et la justice au Tchad - MJDT) a rejeté cette offre.

Dans un entretien diffusé mardi par Radio France Internationale (RFI), M. Deby a expliqué qu'il avait tendu une "main fraternelle" à Togoimi pour éviter de nouveaux bains de sang. "Nous devons abandonner le cycle de la violence et convenir de la manière la plus sincère et honnête possible de jouer un jeu politique démocratique pour la conquête du pouvoir, car ce que fait Togoimi aujourd'hui n'a pas d'avenir", a déclaré M. Deby.

Cependant, selon l'AFP, le MJDT a déclaré dans la capitale gabonaise, Libreville, o=F9 le groupe rebelle aurait des représentants: "La constitution tchadienne nous donne le droit de résister jusqu'au bout à un dictateur sanguinaire et sans scrupules. Il n'y a jamais eu de processus démocratique avec Deby".

L'offre de M. Deby intervient alors que la veille étaient signalés de nouveaux affrontements entre troupes rebelles et gouvernementales dans la région septentrionale du Tibesti. Chaque partie accuse l'autre d'être responsable des attaques.

Le MJDT est entré en rébellion dans cette région montagneuse aride du nord en septembre 1998.

NIGERIA: Le gouvernement envisage une joint-venture pétrolière avec la Norvège

Le Nigeria et la Norvège coopéreront dans le domaine de l'exploration pétrolière en haute mer, ont annoncé mardi, lors d'une conférence de presse commune à Abuja, le Président Olusegun Obasanjo et le Premier Ministre norvégien, Kjeli Bondevik, cités par 'The Guardian'.

M. Obasanjo a expliqué que le Nigeria bénéficierait de la grande expérience de la Norvège dans le domaine de l'exploration pétrolière en haute mer. M. Bondevik a ajouté que la Norvège pouvait aider le Nigeria à formuler une législation qui garantisse la sécurité des sites d'exploration, a rapporté 'The Guardian'.

NIGERIA: De nouveaux centres pour de meilleures prestations de santé

La Commission Santé de la Chambre des Représentants au Nigeria a budgétisé lundi la création, cette année, de 27 centres de santé coûtant chacun 5 millions de nairas (50 150 dollars), a rapporté mercredi 'The Guardian'.

Lors d'une session de présentation du budget réunissant la commission et des responsables du Ministère de la santé, le président de la commission, Willie Ogbeide, aurait expliqué que cette décision avait pour objectif d'améliorer les prestations de soins de santé dans le pays, et ajouté que là o=F9 des centres de santé existent déjà, l'argent serait utilisé pour les remeubler et les rénover.

COTE D'IVOIRE: Un ancien ministre à nouveau arrêté

Selon les médias, les autorités militaires ivoiriennes ont à nouveau arrêté, mardi, l'ancien Ministre de l'intérieur, Emile Bombet.

Cependant, Issa Sangare, conseiller spécial en communication du gouvernement, a expliqué à IRIN que M. Bombet avait été arrêté pour interrogatoire "pour sa propre sécurité". M. Sangare n'a pu donner aucun détail concernant le lieu de détention de M. Bombet.

L'un des enfants du ministre a déclaré à l'AFP que des militaires étaient venus au domicile de M. Bombet dans une 4X4, "l'avaient rudoyé" et l'avaient ensuite emmené au camp militaire Galieni, au Plateau, le quartier des affaires d'Abidjan.

M. Bombet avait été arrêté juste après le coup d'Etat militaire du 24 décembre en Côte d'Ivoire mais avait été relâché le 27 janvier en même temps que d'autres civils.

BENIN: L'UE donne 28 milliards de CFA pour améliorer les routes

L'Union Européenne a fait deux dons d'une valeur totale de 28 milliards de francs CFA (41 millions de dollars) pour la construction de routes et l'amélioration du réseau routier au Bénin, a indiqué mercredi à IRIN un responsable de l'UE à Cotonou.

Le premier don, d'une valeur de 15,7 milliards de francs CFA, sera affecté à la réparation et au rebitumage d'une centaine de km de route entre Natitingou et Porga, au nord du pays. Le second, d'environ 12,5 milliards de francs CFA, permettra de financer la reconstruction et l'élargissement d'environ 7 km de route dans le sud, selon l'UE.

NIGER: La France accorde une aide de 6 milliards de francs CFA

La France et le Niger ont signé mardi un accord visant à assurer le paiement des salaires des fonctionnaires, dont certains accusent des arriérés remontant à plus d'un an, a déclaré l'ambassadeur de France, cité par l'AFP.

Denis Vene a déclaré à la radio nationale du Niger que cette "aide exceptionnelle" faisait suite à l'organisation d'élections transparentes en novembre 1999, qui ont porté le Président Mamadou Tandja au pouvoir, a rapporté l'AFP. Une source à l'ambassade de France à Niamey a indiqué à IRIN que l'accord portait sur quelque 6 milliards de francs CFA (9 millions de dollars).

La France avait suspendu sa coopération avec le Niger après l'assassinat, le 9 avril dernier, de l'ancien président Ibrahim Maïnassara, par des membres de la garde présidentielle.

Abidjan, le 16 février 2000
[FIN]
[IRIN-WA: Tel: +225 20 217354 Fax: +225 20 216335 e-mail: irin-wa@irin.ci]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.reliefweb.int/IRIN ]