Bangladesh + 7 more

Italie: Plus de 250 migrants perdus en mer après un naufrage au large de Lampedusa

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Italie - Plus de 250 migrants auraient trouvé la mort après le naufrage de leur bateau transportant 300 personnes, à l'aube, à quelque 65 km de l'île de Lampedusa.

Quarante sept survivants ont été secourus en mer par les gardes-côtes italiens et trois par un bateau de pêche local italien.

L'embarcation, chargée au-delà de sa capacité, avait quitté les côtes libyennes avec, à son bord, des migrants et des demandeurs d'asile d'origine somalienne, nigérianne, bangladeshie, ivoirienne, tchadienne et soudanaise. Quelque 40 femmes et 5 enfants étaient à bord. Seules deux femmes ont survécu au naufrage.

Les survivants ont été transférés à Lampedusa. Ils ont confié au personnel de l'OIM qui leur fournit les premiers soins et un soutien psychologique, que le bateau a sombré dans des eaux agitées. Ils ont expliqué que le bateau était déjà en train de couler lorsque les sauveteurs sont arrivés. Les survivants ont réussi à nager jusqu'au bateau des gardes-côtes. Beaucoup se sont noyés car ils ne savaient pas nager ou parce qu'ils ont été entrainés par d'autres passagers en détresse.

« Les survivants sont tous en état de choc », déclare Simona Moscarelli, de l'OIM. « Un homme m'a dit qu'il avait perdu son fils d'un an. L'une des deux femmes survivantes m'a raconté comment elle avait perdu son mari. »

Les migrants ont été transférés à la base de Loran, une structure où les autorités italiennes accueillent les migrants en provenance de Libye, afin de ne pas les mélanger avec les autres migrants en provenance de Tunisie.

Depuis début février, l'île de Lampedusa a reçu plus de 20 000 migrants. La majorité d'entre eux sont des Tunisiens en provenance du port de Zarzis, de Djerba et de Sfax. Au cours des dix derniers jours, plus de 2 000 migrants et demandeurs d'asile principalement africains sont arrivés sur l'île après avoir quitté les côtes libyennes par bateau.

Depuis 2006, l'OIM fournit de l'aide aux migrants à Lampedusa, dans le cadre d'un projet financé par le gouvernement italien. L'OIM coopère avec le HCR, Save the Children et la Croix rouge italienne afin d'assurer la prise en charge humanitaire et juridique des migrants arrivés sur l'île.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Flavio Di Giacomo OIM Rome Tel: +39 347 089 89 96 E-mail: fdigiacomo@iom.int ou Jean-Philippe Chauzy IOM Geneva Tel: +41 22 717 93 61/ or 41 79 285 43 66 E-mail: pchauzy@iom.int

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.