Bangladesh

Bangladesh : Ouverture d'une mission permanente de Première Urgence.

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Suite au passage du cyclone Sidr, le 15 novembre 2007 au soir, qui a traversé et ravagé essentiellement le sud-ouest du pays, Première Urgence a décidé de se mobiliser en envoyant rapidement une équipe sur les lieux sinistrés.

Cette équipe a eu la possibilité d'intervenir rapidement à travers un partenariat local avec l'ONG « Friendship » afin de contribuer aux efforts déployés et d'alléger les souffrances des victimes du cyclone. Cette première intervention d'urgence comportait notamment la distribution de couvertures et de kits de purification d'eau auprès de 2.400 personnes.

Depuis, Première Urgence a obtenu des autorités bangladaises une accréditation d'une durée de 5 ans afin de mettre en place des projets humanitaires et répondre aux travers de ses activités aux besoins d'urgence et de post urgence de ce pays vulnérable.

Au mois de juillet 2009, Première Urgence est donc installée au Bangladesh de façon permanente. Nous avons pu conduire, depuis cette période, deux évaluations : une première dans le secteur de l'éducation située dans le district de Cox's Bazar afin d'évaluer les possibilités d'extension de 6 écoles secondaires et une seconde dans l'Upazila de Koyra (district de Khulna) affecté le 25 mai dernier par le cyclone Aila.

Première Urgence, dans une approche pragmatique et communautaire prenant en compte les changements climatiques et ses conséquences s'appliquera à inclure dans chacun des projets qui pourront être développés au Bangladesh les composantes de préparation aux catastrophes naturelles, de prévention et de réduction des risques liés à ces catastrophes.

Avec plus de 140 millions d'habitants concentrés sur un territoire à peine plus grand que le quart de la France, le Bangladesh est l'un des états les plus densément peuplés de la planète. C'est aussi l'un des pays les plus pauvres du monde avec plus de 30% de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté fixé à 1 Dollar US par jour. La réduction de la pauvreté, mais également l'accès à l'éducation, à l'eau potable, la santé, la lutte contre les catastrophes naturelles et la problématiques des réfugiés birmans Rohingya sont, aujourd'hui et à l'échelle du pays, des enjeux majeurs. De plus, le Bangladesh est au premier rang des pays les plus affectés par le réchauffement climatique et ses dramatiques conséquences (montée du niveau des mers et des océans, augmentation des températures avec pour impact direct une érosion des berges, inondation, cyclone etc.).

Il est donc urgent de pouvoir rapidement mettre en place des programmes permettant de venir en aide à ces populations vulnérables.