Angola + 2 more

Journées nationales de vaccination synchronisées contre la poliomyélite : Rencontre transfrontalière entre les Responsables du PEV, de l’OMS et de l’UNICEF en République du Congo et RDC

Sources
Posted
Originally published

Kinshasa (19 avril 2011). En prévision des Journées nationales de vaccination (JNV) synchronisées à partir du 28 avril 2011 en Angola, en République du Congo et en République Démocratique du Congo (RDC), une rencontre transfrontalière a regroupé dans la salle de conférence de l’OMS à Kinshasa les autorités du Programme élargi de vaccination (PEV) du Congo et de la RDC, en présence des Représentants de l’OMS et de l’UNICEF dans les deux pays ainsi que du Gestionnaire du Programme de Sabin Vaccine Institute en RDC et d’un Représentant de l’USAID. «Cette réunion est très capitale car elle va nous permettre de nous assurer que les activités de vaccination supplémentaires planifi ées vont se dérouler de part et d’autre de la frontière de la manière la plus satisfaisante possible», a indiqué à l’ouverture des travaux le Pr Mapatano Mala Ali, Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre de la Santé Publique de la RDC qui présidait les travaux.

La présente rencontre interpays est consécutive aux engagements pris le 18 mars 2011 à Lusaka (Zambie) par les Ministres de la Santé de l’Angola, de la République du Congo, de la Namibie, de la RDC et de la Zambie en vue de renforcer la collaboration transfrontalière en matière de lutte contre les épidémies et les médicaments contrefaits.

A la date du 19 avril 2011, la situation épidémiologique de la poliomyélite présentée par les Directeurs du PEV dans les deux pays susmentionnés montre 2 cas de poliovirus sauvage (PVS) au Congo et 42 cas dont 22 chez les adultes en RDC.

L’existence des cas dans la ville de Kinshasa et dans deux autres zones frontalières a amené les participants à analyser les stratégies pour mieux coordonner les prochaines campagnes afi n d’atteindre toutes les personnes ciblées.

Les discussions ont également porté sur la sécurisation des JNV, la création de synergies en matière de communication, la coordination des activités le long de la frontière commune, particulièrement pour les zones frontalières où des cas de PVS ont été récemment confi rmés, les secteurs avec de forts mouvements des populations ou au contraire d’accès diffi cile.

A l’issue des travaux, les participants ont fait les recommandations suivantes :

  • Obtenir, à travers l’intervention des autorités habilitées, que les équipes de vaccination puissent travailler en toute sécurité de part et d’autre de la frontière lorsque cela est nécessaire ;

  • Envoyer des directives claires aux responsables des zones/districts de santé frontaliers pour le partage de leur microplanifi cation afi n de mieux coordonner les activités le long de la frontière ;

  • Engager les équipes de communication à travailler ensemble pour créer des messages communs qui pourraient être diffusés dans les deux pays ;

  • Analyser la situation particulière de la zone de santé de Kwamouth (Province de Bandundu) où un cas de PVS a été confi rmé début avril 2011 pour proposer la meilleure réponse à y apporter.

De l’avis de tous les participants, les résultats de cette réunion se sont montrés à la hauteur des attentes parce que les passerelles de collaboration ont été identifi ées et les moyens de mieux coordonner les activités le long de la frontière mis en place. Il s’agit là d’un pas de plus franchi dans la direction du rendez-vous pour arrêter la circulation du poliovirus sauvage dans la sous-région au plus tard le 30 juin 2011.