Algeria

L'Algérie, un an après le séisme

Source
Posted
Originally published
Le 21 mai 2003, la côte nord-est de l'Algérie a été ravagée par un violent séisme. Dans la zone industrielle de Rouiba, la CRS participe à la reconstruction d'un centre communautaire du Croissant-Rouge algérien dans lequel, chaque année, 300 enfants et 160 adultes bénéficient d'une formation.
Un an après la catastrophe, qui a fait plus de 2200 morts, 65'000 personnes ont pu être relogées dans de nouveaux lotissements à Rouiba, dans la périphérie d'Alger. C'est le cas de Samira, une fillette de 5 ans qui habite avec sa famille un bungalow préfabriqué. Pendant la journée, Samira fréquente la crèche du Croissant-Rouge algérien, mis à la disposition des familles qui n'ont pas les moyens de s'offrir une garderie privée.

La crèche avait pu être réinstallée dans des locaux provisoires, un mois après le séisme déjà. La CRS soutient actuellement la reconstruction du centre de formation, qui devra être rasé tant les dégâts causés par le séisme sont importants. Comme par le passé, il abritera une crèche, un atelier de couture et des locaux pour les jeunes, qui participent aux nombreux cours organisés sur place. La reconstruction du centre est financée en grande partie par la Chaîne du Bonheur.