FAO Bulletin sur le criquet pèlerin No. 370 - 04 août 2009

Situation Générale en juillet 2009

Prévision jusqu'à'mi-septembre 2009

La situation relative au Criquet pèlerin est devenue calme dans toutes les zones en juillet. Des ailés épars étaient présents dans le nordouest de la Mauritanie, en Algérie et au Soudan. Les équipes terrestres nationales ont traité de petites infestations le long de la frontière algérienne, au Maroc, et dans les hautes-terres de l'éthiopie. Des ailés en faibles effectifs sont apparus au Pakistan, près de la frontière indienne. Les pluies saisonnières sont tombées dans les zones de reproduction estivale dans le Sahel d'Afrique de l'ouest, du Soudan et d'érythrée, et le long des deux côtés de la frontière indopakistanaise. Pendant la période de prévision, une reproduction à petite échelle dans ces zones entraînera une légère augmentation des effectifs acridiens qui devraient néanmoins rester en deçà de seuils menaçants. Des prospections régulières devraient être conduites dans tous les pays touchés afi n de suivre attentivement la situation tout au long de l'été.

Région occidentale. La situation relative au Criquet pèlerin est restée calme en juillet. Les équipes terrestres ont traité 250 ha de jeunes ailés et d'ailés solitaires immatures au Maroc, près de la frontière algérienne. Des adultes solitaires isolés étaient présents dans le nord-ouest et le sud de l'Algérie. Une reproduction localisée a eu lieu sur un site dans le nord-ouest de la Mauritanie o=F9 des ailés solitaires épars étaient présents dans les zones précédemment arrosées. Il n'a pas été possible de réaliser de prospections au Mali et au Niger en raison de l'insécurité persistante. De bonnes pluies sont tombées dans les zones de reproduction estivale du nord du Sahel, entre la Mauritanie et le Tchad, rendant les conditions écologiques favorables dans la plupart des zones. Pendant la période de prévision, une reproduction à petite échelle entraînera une légère augmentation des effectifs acridiens qui resteront néanmoins inférieurs aux seuils menaçants dans le nord du Sahel de la Mauritanie, du Mali, du Niger et du Tchad.

Région centrale. Les pluies saisonnières ont débuté en juillet dans les zones de reproduction estivale dans l'intérieur du Soudan et l'ouest de l'érythrée. Des ailés solitaires épars étaient présents dans certaines de ces zones au Soudan. =C0 la fi n du mois, les conditions écologiques étaient devenues favorables à la reproduction. En conséquence, une reproduction à petite échelle entraînera une légère augmentation des effectifs acridiens qui resteront néanmoins inférieurs aux seuils menaçants dans ces deux pays pendant la période de prévision. De petites infestations acridiennes ont persisté et les criquets ont acquis leur maturité dans le nord de l'éthiopie o=F9 deux petits essaims ont été signalés au nord d'Addis Abeba; des ailés solitaires épars ont été observés à environ 100 km au sud de la frontière érythréenne. Les équipes terrestres ont été en mesure de traiter certaines de ces infestations. Aucun criquet n'a été observé lors de prospections réalisées en Arabie saoudite et en Oman. Aucune prospection n'a été conduite ailleurs dans la Région. Il se peut que des ailés solitaires épars soient présents sur la côte de la mer Rouge, au Yémen, o=F9 ils pourraient se reproduire à petite échelle pendant la période de prévision dans les zones récemment arrosées.

Région orientale. Des ailés solitaires épars sont apparus en juillet dans les zones de reproduction estivale au Pakistan, près de la frontière indienne. Les pluies de mousson ont commencé le long des deux côtés de la frontière, rendant les conditions écologiques favorables. En conséquence, une reproduction à petite échelle entraînera une légère augmentation des effectifs acridiens qui resteront néanmoins en deçà des seuils menaçants au Pakistan et en Inde pendant la période de prévision.