FAO Bulletin sur le criquet pèlerin No. 358 - 04 août 2008

Situation Générale en juillet 2008

Prévision jusqu'à'mi-septembre 2008

La situation relative au Criquet pèlerin a continué à être calme en juillet. De faibles effectifs d'ailés solitaires ont été signalés dans le sud de la Mauritanie, au Niger, dans le nord de la Somalie, au Yémen, au Pakistan et en Inde. Il est probable que des ailés épars soient aussi présents dans le nord du Mali et du Niger, l'est du Tchad, l'ouest du Soudan et l'est de l'éthiopie, mais aucune prospection n'a pu avoir lieu dans ces zones en raison de l'insécurité. Des effectifs acridiens plus importants étaient présents dans le centre du Sahara, en Algérie, o=F9 des équipes terrestres ont traité des ailés qui formaient de petits groupes dont les femelles pondaient. Les conditions de reproduction se sont améliorées dans le nord-est du Sahel d'Afrique de l'ouest et du Soudan et le long des deux côtés de la frontière indo-pakistanaise. En conséquence, une reproduction à petite échelle aura lieu dans ces zones en août et septembre et entraînera une légère augmentation des effectifs acridiens. On ne s'attend à aucun développement signifi catif.

Région occidentale. La situation a continué à être calme en juillet. Les pluies saisonnières sont tombées sporadiquement dans les zones de reproduction estivale, o=F9 la présence de faibles effectifs acridiens a été signalée ou supposée dans le sud de la Mauritanie, l'Adrar des Iforas au nord du Mali, les plaines du Tamesna au Mali et au Niger, le sud des montagnes de l'Aïr et le désert du Ténéré au Niger, et le nord-est du Tchad. Des ailés solitaires ont persisté en bordure des zones irriguées dans le Sahara central, en Algérie, o=F9 une reproduction à petite échelle pourrait avoir lieu et d'o=F9 de faibles effectifs acridiens pourraient se déplacer vers la frontière du Mali et du Niger. Seules des prospections limitées pourront être envisagées cet été dans certaines de ces zones en raison de l'insécurité.

Région centrale. La situation a continué à être calme en juillet. Il n'y a pas eu de nouveaux signes des populations acridiennes précédemment en éthiopie, sauf pour un essaim aperçu dans le nord-est de la Somalie alors qu'il survolait Hargeisa le 1er juillet. Cependant, un risque modéré subsiste que quelques criquets soient présents dans l'Ogaden mais aucune prospection n'a pu avoir lieu en raison de l'insécurité. Quelques ailés ont été observés sur les côtes de la mer Rouge, au Yémen, et de faibles effectifs d'ailés sont probablement présents dans les zones de reproduction estivale de l'intérieur du Soudan et dans l'ouest de l'érythrée. Comme les conditions écologiques se sont améliorées dans ces zones avec les précipitations de juillet, on s'attend à une reproduction à petite échelle en août, qui entraînera une légère augmentation des effectifs acridiens. Aucun criquet n'a été observé lors des prospections réalisées en égypte, en Oman et en Arabie saoudite.

Région orientale. Les pluies de mousson sont tombées régulièrement en juillet dans les zones de reproduction estivale le long des deux côtés de la frontière indo-pakistanaise. Cependant, les conditions écologiques n'étaient favorables à la reproduction principalement qu'au Rajasthan, en Inde et dans les zones frontalières du désert du Cholistan, au Pakistan. Une reproduction à petite échelle était en cours au Pakistan et de faibles effectifs acridiens étaient présents en Inde. On s'attend à ce que la reproduction continue pendant la période de prévision, entraînant une légère augmentation des effectifs acridiens.