FAO Bulletin sur le criquet pèlerin No. 344 - 07 juin 2007

Report
from Food and Agriculture Organization of the United Nations
Published on 07 Jun 2007
Situation générale en mai 2007
Prévisions jusqu'à'mi-juillet 2007

La situation acridienne est devenue extrêmement grave dans l'intérieur du Yémen o=F9 des pluies inhabituellement fortes sont tombées et une reproduction a eu lieu en mai sur une vaste zone. En conséquence, des opérations de lutte aérienne nécessitant une assistance extérieure devront être organisées en juillet pour éviter la formation d'essaims et minimiser la menace pour l'agriculture. Les opérations de lutte se sont poursuivies dans l'intérieur de l'Arabie Saoudite pour traiter des bandes larvaires mais ont diminué le long des deux rives de la mer Rouge. Des opérations ont également été effectuées pour traiter des bandes larvaires sur les côtes de l'Iran et du Pakistan, le long de la frontière entre l'éthiopie et le nord de la Somalie et dans le centre de l'Algérie. Un cyclone tropical pourrait affecter les infestations présentes dans la Péninsule arabique et l'Asie du Sud-Ouest. Tous les efforts nécessaires devraient être faits pour suivre attentivement la situation potentiellement dangereuse en cours de développement.

Région occidentale. En mai, la situation est restée calme dans la région. Une reproduction limitée s'est poursuivie dans le centre de l'Algérie o=F9 des opérations de lutte terrestre ont été effectuées pour traiter de petites bandes larvaires dans des zones de cultures irriguées. Des ailés solitaires isolés ont été signalés dans le nord du Mali et dans le sud-est du Niger. Une reproduction à petite échelle commencera avec le début des pluies saisonnières dans le sud de la Mauritanie, le nord du Mali et le Niger, et dans l'est du Tchad en juillet, entraînant ainsi un léger accroissement des effectifs acridiens.

Région centrale. Les opérations de lutte aérienne et terrestre se sont poursuivies pour traiter des bandes larvaires sur la côte de la mer Rouge en Arabie Saoudite o=F9 les infestations diminuèrent vers la mi-mai. Une éclosion et la formation de bandes ont pris place dans l'intérieur de l'Arabie Saoudite et des opérations de lutte y ont été menées tout au long du mois de mai. Toute infestation non contrôlée donnera probablement lieu à la formation de petits essaims en juin qui pourraient se déplacer jusqu'au Soudan et au Yémen. Une large reproduction a eu lieu dans l'intérieur du Yémen, ce qui a entraîné la formation de nombreuses bandes larvaires dans une vaste zone isolée. De nouveaux essaims se formeront et une nouvelle génération de reproduction aura lieu en juillet, qui menacera les cultures et les pâturages. De petits essaims se formeront probablement le long de la frontière entre l'éthiopie et le nord de la Somalie et y resteront probablement pour arriver à maturité et y pondre en juillet. Les effectifs acridiens ont diminué sur la côte de la mer Rouge au Soudan au fur et à mesure que des groupes d'ailés se sont déplacés jusqu'à la vallée du Nil. Une reproduction à petite échelle s'y produira probablement en juillet ainsi qu'ailleurs dans l'intérieur. Des ailés épars étaient présents dans le sud de l'égypte et au nord de l'Oman.

Région orientale. En mai, suite à la reproduction printanière, de petites bandes larvaires se sont formées sur la côte dans le sud-est de l'Iran et dans l'ouest du Pakistan. Une reproduction locale s'est poursuivie dans le Rajasthan, en Inde, près de la frontière avec le Pakistan. Des opérations de lutte terrestre ont été effectuées dans ces trois pays. On s'attend à ce que des populations plus nombreuses que la normale soient présentes au début de l'été le long des deux côtés de la frontière indopakistanaise o=F9 une reproduction commencera avec le début des pluies de mousson.