World + 21 more

Alertes de maladies épidémiques et émergentes en Océanie le 31 mai 2022

Attachments

Éléments nouveaux/faits marquants intervenus depuis la diffusion de la carte précédente sur PacNet, le 24 mai 2022

Maladies diarrhéiques

  • Îles Marshall : une augmentation des cas de diarrhée a été constatée à Majuro à partir de la semaine allant du 11 au 17 avril 2022. L’examen quotidien du registre des dossiers médicaux électroniques a également mis en évidence une hausse des diagnostics de gastroentérite aiguë. Au 22 mai 2022, 185 personnes répondaient aux critères de la définition de cas. Les tests en laboratoire n’ont pour l’heure fourni aucun résultat concluant, mais indiquent que l’Entamoeba histolytica pourrait être endémique et que le rotavirus pourrait être l’agent pathogène responsable de la transmission d’une personne à une autre. Des tests de confirmation sont en cours au laboratoire de l’État d’Hawaii – Source : rapport sur les cas de diarrhée à Majuro (Îles Marshall) du 11 avril au 22 mai 2022, diffusé sur PacNet le 26 mai 2022

Syndrome grippal

  • Kiribati : le nombre de cas de syndrome grippal déclarés dans le Système océanien de surveillance syndromique a diminué au cours des 3 dernières semaines ; 290 cas ont été signalés au cours de la semaine 20, contre 1 534 cas au cours de la semaine 17. Le niveau d’alerte est passé du rouge au bleu sur la carte. - Source : rapports de surveillance syndromique pour les semaines épidémiologiques 19 et 20 (9 au 22 mai 2022) diffusés sur PacNet le 13 mai 2022.

Grippe A

  • Wallis et Futuna : le nombre de cas de syndrome grippal déclarés a diminué ces trois dernières semaines, ce qui indique que l’épidémie est entrée en phase de déclin. Le niveau d’alerte est passé du rouge au bleu sur la carte. – Source : communication personnelle avec les responsables nationaux de l’Agence de Santé de Wallis et Futuna le 31 mai 2022.

  • Australie : les cas de syndrome grippal augmentent depuis mars au sein de la population. Depuis la mi-avril 2022, le nombre de cas de grippe confirmés en laboratoire déclarés chaque semaine est supérieur à la moyenne sur 5 ans. À ce jour, 98,7 % des cas de grippe confirmés en laboratoire déclarés au SSMDO étaient des cas de grippe A, dont 94,2 % de grippe A (non sous-typée), 1,2 % de grippe A (H1N1) et 4,7 % de grippe A (H3N2). – Source : rapport australien hebdomadaire de surveillance de la grippe no 4, quinzaine se terminant le 22 mai 2022, consulté le 31 mai 2022.

Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

  • Samoa américaines : au 25 mai 2022, un total de 6 145 cas de COVID-19 et 31 décès avaient été signalés par le ministère de la Santé des Samoa américaines. – Source : Gouvernement des Samoa américaines, page consultée le 25 mai 2022.

  • Australie : au 30 mai 2022, 7 240 295 cas confirmés de COVID-19 et 8 469 décès avaient été rapportés en Australie. – Source : ministère australien de la Santé, page consultée le 31 mai 2022.

  • Îles Mariannes du Nord : au 23 mai 2022, 11 333 cas confirmés de COVID-19 et 34 décès avaient été rapportés aux Îles Mariannes du Nord. - Source : autorités sanitaires des Îles Mariannes du Nord, page Facebook consultée le 31 mai 2022. Îles Cook : au 29 mai 2022, 5 657 cas confirmés de COVID-19 et 1 décès avaient été signalés par le ministère de la Santé des Îles Cook. – Source : Te Marae Ora - ministère de la Santé des Îles Cook, page consultée le 31 mai 2022.

  • Fidji : au 30 mai 2022, 65 007 cas et 864 décès avaient été signalés aux Fidji. Par ailleurs, 942 personnes testées positives à la COVID-19 sont décédées en raison d’autres pathologies graves ; leurs médecins ont conclu que la COVID-19 n’est pas la cause de leur décès ; elles n’ont donc pas été intégrées au décompte des décès liés à la pandémie. - Source : ministère fidjien de la Santé et des Services médicaux, page Facebook consultée le 31 mai 2022.

  • Polynésie française : au 27 mai 2022, 73 165 cas et 649 décès avaient été rapportés en Polynésie française. – Source : Direction de la santé, page consultée le 31 mai 2022.

  • Guam : au 27 mai 2022, 48 968 cas confirmés et probables, ainsi que 363 décès, avaient été rapportés par le Département de la santé publique et des services sociaux de Guam. – Source : Département de la santé publique et des services sociaux de Guam, page consultée le 31 mai 2022.

  • Hawaii : au 25 mai 2022, 274 495 cas de COVID-19 et 1 451 décès avaient été rapportés par le Département de la santé de l’État d’Hawaii.– Source : Département de la santé de l’État d’Hawaii, page consultée le 31 mai 2022.

  • Kiribati : au 18 mai 2022, 3 098 cas de COVID-19 et 13 décès avaient été signalés par le Gouvernement de Kiribati. – Source : Bureau du Président de Kiribati, page Facebook consultée le 31 mai 2022.

  • Nauru : au 31 mai 2022, 3 cas importés/détectés en quarantaine de COVID-19 avaient été signalés par le Gouvernement de Nauru. Aucun cas autochtone n’a été recensé.– Source : Gouvernement de Nauru, page consultée le 31 mai 2022.

  • Nouvelle-Calédonie : au 31 mai 2022, 62 329 cas de COVID-19 et 313 décès avaient été signalés par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. – Source : Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, page consultée le 31 mai 2022.

  • Nouvelle-Zélande : au 31 mai 2022, 1 157 308 cas confirmés de COVID-19 et 1 172 décès avaient été signalés par le ministère de la Santé de Nouvelle-Zélande. – Source : ministère néo-zélandais de la Santé, page consultée le 31 mai 2022.

  • Niue : au 31 mai 2022, 9 cas importés de COVID-19 avaient été signalés par le Gouvernement de Niue. Aucun cas autochtone n’a été recensé.– Source : Gouvernement de Niue, page consultée le 31 mai 2022.

  • Papouasie-Nouvelle-Guinée : au 26 mai 2022, 44 425 cas confirmés et 651 décès avaient été rapportés en Papouasie-Nouvelle-Guinée. – Source : site Internet officiel sur la situation de COVID-19 en Papouasie-Nouvelle-Guinée, page consultée le 31 mai 2022.

  • Palau : au 27 mai 2022, 5 043 cas de COVID-19 et 6 décès avaient été signalés par Palau. Le nombre de nouveaux cas déclarés a reculé au cours des 14 derniers jours. Le niveau d’alerte est passé du rouge au bleu sur la carte. – Source : ministère de la Santé et des Services sociaux de Palau, rapport de situation sur la COVID-19, consulté le 31 mai 2022. Îles Marshall : au 31 mai 2022, 14 cas importés avaient été signalés par le ministère de la Santé et des Services sociaux des Îles Marshall. Aucun cas autochtone n’a été recensé. - Source : ministère de la Santé et des Services sociaux des Îles Marshall, page Facebook consultée le 31 mai 2022.

  • Samoa : au 28 mai 2022, 13 499 cas de COVID-19 et 26 décès avaient été signalés par le Gouvernement du Samoa. - Source : Gouvernement du Samoa, page Facebook consultée le 31 mai 2022. Îles Salomon : au 10 mai 2022, 18 174 cas et 146 décès avaient été signalés par le Gouvernement des Îles Salomon. – Source : tableau de bord sur la COVID-19 aux Îles Salomon, consulté le 31 mai 2022.

  • Tonga : au 28 mai 2022, 11 644 cas et 12 décès avaient été rapportés par le ministère de la Santé. Source : ministère de la Santé des Tonga, page Facebook consultée le 31 mai 2022.

  • Vanuatu : au 29 mai 2022, 9 043 cas et 14 décès avaient été rapportés par le ministère de la Santé.– Source : ministère de la Santé de Vanuatu, page consultée le 31 mai 2022.

  • Wallis et Futuna : au 31 mai 2022, 455 cas de COVID-19 et 7 décès avaient été signalés par le Gouvernement de Wallis et Futuna. – Source : Préfet de Wallis et Futuna, page Facebook consultée le 31 mai 2022.

Vaccination contre la COVID-19

Au 30 mai 2022, 2 663 929 premières doses et 2 232 235 deuxièmes doses avaient été administrées dans les 22 États et Territoires insulaires océaniens.

De plus amples informations et supports visuels de présentation des données sur la morbidité et la mortalité associées à la COVID-19 et la vaccination dans le Pacifique sont disponibles sur le site Web de la CPS à l’adresse suivante : https://www.spc.int/fr/actualite/actus-web/2022/05/covid-19-point-dinfo-cps.

Situation ailleurs dans le monde

Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19)

  • Maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) : un total de 529 370 026 cas de COVID-19 et 6 289 004 décès avaient été signalés à travers le monde au 31 mai 2022.– Source : centre John Hopkins (CSSE), page consultée le 31 mai 2022 à 16h36, heure de Nouméa.

  • D’autres points et informations sur la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) sont disponibles dans les rapports de situation de l’OMS sur la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) et sur le tableau de bord de l’OMS sur la situation de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

Autres informations/mises à jour

  • Tétanos néonatal à Vanuatu : le 4 mai 2022, un cas suspect de tétanos néonatal chez un nouveau-né âgé de 10 jours a été signalé à l’agent de surveillance provincial par le service pédiatrique de l’hôpital du district Nord, situé sur l’île de Santo. Le décès de ce cas a été déclaré le 11 mai 2022. Pour plus d’informations, veuillez consulter le premier rapport de situation du tétanos néonatal de Vanuatu publié sur PacNet le 24 mai 2022.

  • Encéphalite japonaise en Australie : au 25 mai 2022, 42 cas (30 cas confirmés et 12 cas probables) d’encéphalite japonaise et 5 décès (1 dans le Queensland, 1 en Australie-Méridionale, 2 en Nouvelle-Galles du Sud et 1 dans le Victoria) avaient été signalés. – Source : ministère australien de la Santé, page consultée le 31 mai 2022.

  • Variole du singe dans les pays non endémiques : au 26 mai 2022, 257 cas confirmés et quelque 120 cas suspects avaient été signalés à l’OMS par 23 États membres qui ne sont pas endémiques pour le virus de la variole du singe, dans quatre Régions de l’OMS. Aucun décès n’est à déplorer à ce jour. – Source : Organisation mondiale de la santé, page consultée le 31 mai 2022.

  • Hépatite aiguë grave d’étiologie inconnue chez l’enfant - Plusieurs pays : 650 cas probables d’hépatite aiguë d’étiologie inconnue chez l’enfant ont été signalés à l’OMS dans 33 pays de cinq Régions de l’OMS entre le 5 avril et le 26 mai 2022. L’étiologie de cette hépatite aiguë sévère reste inconnue et fait l’objet d’une investigation ; les cas sont plus graves d’un point de vue clinique, et on observe une proportion plus importante d’insuffisance hépatique aiguë par rapport aux précédents signalements d’hépatite aiguë d’étiologie inconnue chez l’enfant. Il reste à déterminer si le nombre de cas détectés est supérieur aux niveaux de référence attendus, et, le cas échéant, à quels endroits. – Source : Organisation mondiale de la santé, page consultée le 31 mai 2022.