Burkina Faso

BURKINA FASO – COORDINATEUR.TRICE TERRAIN (H/F) – OUAHIGOUYA

Organization
Posted
Closing date

Date de prise de fonction souhaitée : 01/11/2021

Durée de la mission : 1 an

Localisation : Ouahigouya

QUE FAISONS NOUS ...

Les interventions de SI au Burkina Faso ont commencé par des programmes d’urgences en Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), Abris et Mécanisme de Réponse Rapide (RRM) en Octobre 2018 pour répondre aux besoins urgents des personnes déplacées par la crise sécuritaire frappant la région des 3 frontières.

En 2021 SI a diversifié son portefeuille d’intervention pour adresser à la fois les besoins vitaux en EHA, abris et nourriture des populations récemment déplacées par le conflit (mécanisme RRM et autres interventions d’urgence) et l’impact du conflit sur l’accès aux services publics EHA et aux moyens d’existence, intégrant également le renforcement des institutions et les enjeux de cohésion sociale.

La plupart des projets sont mis en œuvre en consortium avec des ONGI et sur certains projets avec des partenaires locaux

  • Taille de la mission / base (budget, nombre d’expatriés et de staff nationaux)

A ce jour la mission compte 125 salariés. La mission est composée d’un bureau de Coordination à Ouagadougou avec un Directeur pays, 1 Directeur Pays Adjoint chargé des programmes, 3 coordinateurs programmes (EHA – SAME – NEXUS EHA), 1 adjoint Coordinateur Consortium, 3 Coordinateurs Support (RH, Admin Fin, Log) 1 coordinateur MEAL et un RP NEXUS.

Une base opérationnelle à Kongoussi et La base de Ouahigouya, province du Yatenga, région du Nord est composée d’un Coordinateur Terrain, 1 adjoint CT sécu ( poste en gap), 1 responsable Programme RRM, 1 responsable programme SAME, 1 logisticien de base et 1 administrateur base et leurs équipes ainsi que des staffs MEAL. La base Ouahigouya se compose de 34 employés nationaux et 5 employés internationaux.

La mission Burkina Faso à un budget annuel d’environ 7 millions d’euros

  • Le programme concerné par le poste:**

Ce poste est multi-bailleur. Le coordinateur terrain travaillera sur 3 programmes différents, le premier concerne la sécurité alimentaire, qui permettra aux communautés touchées par le conflit dans la province du Loroum (région du Nord) et celle du Soum (région du Sahel) de satisfaire leurs besoins alimentaires de base. Le deuxième projet sera la continuité d’un mécanisme de réponse rapide aux mouvements de population mis en œuvre en consortium avec DRC, HI et ACF. Et enfin un programme en EHA, Abris et AME mis en œuvre dans les communautés hôtes afin de renforcer les infrastructures existantes.

DESCRIPTIF DU POSTE

Objectifs général du poste :

  • Le coordinateur terrain propose en fonction du contexte géopolitique et humanitaire la stratégie régionale et s’assure de sa mise en œuvre.
  • Il contrôle et garantit que les projets se déroulent en adéquation avec la charte de Solidarités international et dans le respect des procédures internes et contractuelles.
  • Il mobilise les moyens matériels et financiers nécessaires à la bonne conduite des programmes et en supervise la gestion.
  • Il coordonne les équipes en place et est garant de leur sécurité sur sa zone d’affectation.
  • Il est l’interlocuteur direct et privilégié du DP.

Enjeux et défis spécifiques

  • Contexte/Sécurité : la veille sécuritaire sur la zone doit être permanente et exige un bon niveau de proactivité.
  • Programmes : la qualité des programmes mis en œuvre est un défi majeur aujourd’hui dans la région de Ouahigouya, et nécessite un niveau de suivi et de contrôle assez poussé.
  • Coordination interne / externe : le travail de veille humanitaire et sécuritaire nécessite une liaison régulière avec le Directeur Pays et les coordinateurs (programmes et supports) ainsi qu’avec les autres acteurs locaux présent dans la région.
  • Renforcement des capacités : la base de Ouahigouya est jeune, les équipes locales n’ont pas une longue expérience du travail humanitaire et travaillent en contexte complexe. Le renforcement de leurs savoir-faire et savoirs-être humanitaires doit se faire en continu.

Priorités pour les 2-3 premiers mois

  • Poursuite des réunions de base au niveau de la coordination ;
  • Assurer le lead local du Groupe de Coordination des Opérations de la Réponse Rapide
  • Suivre la mise en œuvre du plan d’action du plan sécu pour Ouahigouya ;
  • Organiser les évaluations du personnel national ;
  • Travailler sur l’accès et la négociation
  • Appuyer les RP RRM et SAME dans la rédaction des différents rapports bailleurs
  • Appuyer le département EHA à la mise en place d’une stratégie de sortie dans le cadre du projet OFDA « volet cash for rent »
  • Encadre, appuyer les équipes supports pour le rendu des rapports, OFU, LFU,
  • Contribuer au développement de la stratégie programmatique sur sa zone : veille sur les besoins humanitaires, proposition de mission explo/ évaluations.
  • Renseigner le mapping des partenaires locaux

VOTRE PROFIL

  • Profil Master 1 en gestion des projets, administration
  • Forte expérience dans la gestion de projet humanitaire souhaitée,
  • Gestion de la sécurité dans un contexte de conflit armé et d'instabilité
  • Gestion d’équipe multiculturelle
  • Connaissance des procédures des bailleurs
  • La connaissance des outils et des processus de SI est est un atout
  • Connaissances en gestion administrative, comptable, budgétaire, ressources humaines
  • Très bonne capacité d’organisation
  • Bon relationnel et diplomatie
  • De solides compétences en matière de représentation et de coordination

SI VOUS OFFRIRA LES CONDITIONS SUIVANTES

Poste salarié : Selon l’expérience, à partir de 2860 euros brut par mois, (2600 euros de salaire de base + 10% de prime de congés payés versés mensuellement) + Per Diem 550 EUR

SI prend également en charge les frais d'hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d'origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail - repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Solidarités vous offre tous les trois mois un repos de 7 jours ouvrés ainsi qu’une allocation de 850 USD. A ces repos réguliers, Solidarités ajoute un jour de repos additionnel par mois travaillé. Ces jours ainsi que les breaks sont offerts par SI et ne sont pas décomptés des congés payés versés tous les mois avec votre salaire.

Conditions de vie

Ouahigouya est le chef-lieu de la province du Yatenga située dans la région du Nord avec 4 provinces. La ville est située à 181km de Ouagadougou. Il n’y a pas de problème d’approvisionnement en vivres ou produits de première nécessité. On y trouve des boutiques et alimentations, des bars et divers endroits de distraction. Au regard de la crise sanitaire Covid-19, la fréquentation des bars est interdite, et les mesures barrières sont appliquées autant au bureau qu’à la Guest House ainsi que dans la vie de tous les jours.

Ouahigouya est une ville sahélienne par excellence, l'aridité du climat y est un facteur important. Comme dans tous les pays de cette zone, les aléas de la saison des pluies déterminent via la qualité des récoltes le niveau de vie des habitants. L'économie locale ne connaît pas d'industrie. L'artisanat est tourné vers le cuir avec quelques tanneurs. La ville est divisée en secteurs et la majorité des services de l’Etat y sont représentés. La distance Ouagadougou – Ouahigouya se fait en moyenne en 3h30mn par route asphaltée. Les conditions de vies y sont bonnes.

La base dispose d’un bureau bien équipé et d’une base vie pouvant accueillir 6 expatriés. Toutes les commodités y sont pour mener une vie paisible. La base vie est en eau courante et en 24H/24 et 7 jours/7 grâce à la combinaison de l’électricité de la ville et d’un générateur (SI) de 22 KVA qui prend le relais en cas de coupure d’electricité. Toutes les chambres sont équipées de climatiseurs fonctionnels, de moustiquaires et de ventilateurs. 04 d’entre elles, disposent de leur propre salle de bain.

Il existe une connexion internet relativement bonne. Internet est aussi disponible via la 3G du réseau téléphonique Orange et Telmob.

How to apply

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français en suivant ce lien : https://emea3.recruitmentplatform.com/syndicated/private/syd_apply.cfm?id=PSRFK026203F3VBQB6G8N8NMW&nPostingTargetID=65353. Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce, vous pouvez aller en découvrir plus sur Solidarités International !

www.solidarites.org