CONSULTANT(E) NATIONAL(E) pour la réalisation d’une Etude Diagnostic des Capacités Evaluatives Nationales en Guinée

Job
from UN Children's Fund
Closing date: 22 Oct 2019

For every child,

1. Contexte et justification

La Guinée en est à la quatrième année de son Plan National de Développement Economique et Social (PNDES, 2016-2020) qui constitue actuellement le cadre de reference pour les politiques et programmes de developpement économique et social. La Gestion Axée sur les Résultats (GAR) est l'un des principes directeurs ayant guidé la formulation dudit Plan. Cette volonté politique de mettre en oeuvre la GAR traduit l'engagement des autorités à créer un environnement favorable à la transparence, à la reddition des comptes, à l'instauration d'un climat de confiance, à la participation et à la responsabilisation des différents acteurs pour l'atteinte des résultats escomptés. Cette dynamique est sous-tendue : (i) au niveau national par les reformes initiées pour la modernisation de l'administration publique et l'engagement des organisations de la société civile en faveur d'un contré le citoyen renforcé ; (ii) au niveau régional par les directives de l'UEMOA relatives au cadre harmonisé de gestion des finances publiques ; (iii) au niveau international par la Déclaration de Paris sur l'Efficacité de l'Aide. Cette convergence d'interêt des diffêrentes catégories d'acteurs en faveur de la gestion axée sur les résultats et l'appropriation progressive de la gestion axée sur les résultats par les structures nationales ont sans doute contribué à l'amélioration des pratiques de gestion des politiques publiques.

L'opérationnalisation de ce Plan, parallèlement à la formalisation et au renforcement des arrangements institutionnels pour assurer un bon fonctionnement du mécanisme de suivi et d'évaluation déclinés dans le Dispositif Institutionnel de Suivi et d'Evaluation (DISE) du PNDES ont contribué à l'amélioration du dispositif institutionnel de suivi et évaluation avec entre autres le positionnement des Bureaux de Stratégies et de Développement (BSD) comme chevilles ouvrières du suivi et de l'évaluation au niveau des Ministères, la création en 2018 du Secrétariat Technique du Plan National de Développement Economique et Social, qui a pour mission principale, le suivi et l'évaluation du PNDES, l'instauration de cadres régionaux et préfectoraux de dialogue, ainsi que la définition d'un schéma directeur pour le système statistique national, sous le leadership affirmé de l'Institut National de la Statistique (SNDS 2016-2020).

En dépit des progrès enregistrés, l'évaluation des politiques publiques reste relativement rare en Guinée, avec souvent des confusions dans la compréhension des notions de suivi et de controle, souvent assimilées à l'évaluation. A l'instar de plusieurs pays de la sous-région, cette situation est en partie imputable à l'absence d'un cadre légal et réglementaire régissant la pratique de l'évaluation et à la faiblesse des capacités évaluatives nationales, de la demande et de l'utilisation des résultats des évaluations.

C'est pour guider la réflexion sur les mesures idoines à adopter pour intégrer systématiquement l'évaluation dans les pratiques de gestion de l'action publique que la Direction Nationale du Plan et de la Prospective (DNPP/Ministère du Plan et du Développement Economique), en collaboration avec la Direction Générale des Organisations Internationales (DGOI/Ministère de la Coopération et de l'Intégration Africaine), le Laboratoire d'Analyse Socio-Anthropologique de Guinée (LASAG) de l'Université de Sonfonia, et avec l'appui technique et financier de l'UNICEF, envisage de réaliser une étude diagnostic sur les capacités évaluatives nationales en Guinée.

How can you make a difference?

2. Objectifs de la mission

L'étude diagnostic sur les capacités évaluatives vise principalement à atteindre les objectifs suivants:

  • Analyser les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces associées au dispositif national de suivi et d'évaluation ;
  • Faire le diagnostic des pratiques d'évaluation des politiques et programmes nationaux de développement (y compris ceux qui sont appuyés par les partenaires techniques et financiers);
  • Conduire la Meta évaluation d'un échantillon de 8 rapports d'évaluation produits lors de dernières 5 années en Guinée et développer une feuille de route pour l'équipe nationale qui sera chargée de mener la Meta évaluation et la synthèse des évaluations conduites en Guinée.
  • Réaliser une cartographie des acteurs du secteur privé ainsi que des institutions académiques et des centres de formation spécialisés qui pourraient jouer un rôle d'envergure dans le financement et le renforcement des capacités nationales en évaluation à l'échelle nationale;
  • Elaborer - sur la base des principales conclusions de l'étude diagnostic:
  • Un plan d'actions pour l'institutionnalisation de l'évaluation des politiques publiques;
  • Une stratégie cohérente de renforcement des capacités évaluatives nationales qui puisse s'ancrer sur un ou plusieurs processus évaluatifs en cours dans le pays.
  • 3. Résultats Attendus

  • Le rapport de l'étude diagnostic des capacités évaluatives est validé et publié ;
  • Un plan d'actions pour l'institutionnalisation de l'évaluation des politiques publiques est défini selon une approche participative;
  • Une cartographie des acteurs du secteur privé ainsi que des institutions académiques et des centres de formation spécialisés qui pourraient jouer un rôle clé dans le renforcement de la demande et de l'offre de l'évaluation dans le futur est validé ;
  • Une Meta évaluation de 8 rapports d'évaluation est finalisée;
  • Une Grille (2-3 pages max) d'explication pour réaliser une Méta évaluation et une synthèse d'évaluation dans le futur est produite
  • Une stratégie cohérente de renforcement des capacités évaluatives nationales est élaborée et validée, y compris la liste de deux/trois évaluations d'envergure nationale (ex. évaluation des ODD) dans lesquelles le pays pourra s'engager en 2020.
  • 4. Méthodologie

    L'étude sera menée selon une approche participative impliquant les différentes parties prenantes des dispositifs national et sectoriels de suivi et d'évaluation. Elle procèdera à l'analyse de l'offre, de la demande, de la qualité et de l'utilisation des évaluations ainsi que le cadre institutionnel de référence. L'étude analysera également les capacités des différents acteurs impliqués (ou qui devraient l'être) dans le processus de réalisation et de gestion des évaluations des politiques et des programmes nationaux ou sectoriels. Une approche combinant la revue documentaire, les entretiens avec les acteurs clés des dispositifs national et sectoriels, et une Méta évaluation de la qualité des évaluations produites au cours des 5 dernières années en Guinée permettra, entre autres, de procéder au diagnostic des capacités évaluatives nationales.

    Le plan d'actions pour l'institutionnalisation de l'évaluation des politiques publiques, ainsi que la stratégie de renforcement des capacités évaluatives seront élaborés à partir des besoins identifiés et des principales conclusions de l'étude.

    Un Comité de Pilotage sera mis en place. Il sera constitué de représentants des structures statiques en charge de la planification, du suivi et de l'évaluation (DNPP, INS), de la coordination de l'action des PTF (DGOI), de représentants du parlement, des collectivités territoriales, des organisations de la société civile (Plateforme des Organisations de la Société Civile pour le Soutien à la Santé et à la Vaccination - POSSAV), et des partenaires techniques et financiers (UNICEF, UNFPA, OIM, etc.). Ce Comité de Pilotage accompagnera les différentes étapes du processus et procédera à la validation des différents produits de la consultation.

    Eu égard à la complexité de l'étude, elle sera confiée à une équipe mixte de deux experts combinant les expertises nationale et internationale dans le domaine de l'évaluation des politiques publiques et de son institutionnalisation. L'équipe de consultants travaillera en synergie pour la coproduction du rapport de l'étude et des autres livrables de la consultation. Le consultant national et les consultant international seront recrutés séparément.

    To qualify as an advocate for every child you will have

    5. Qualifications

    Le consultant national contribuera à toutes les étapes de l'étude à travers sa connaissance du dispositif national de suivi et évaluation et de la problématique de l'institutionnalisation des politiques publiques. Il devra avoir le profil suivant:

  • Au moins un niveau DEA/DESS (Bac +5) dans le domaine des sciences sociales:
  • Au moins 5 ans d'expérience dans le domaine de l'évaluation des politiques et programmes de développement ;
  • Une connaissance avérée du dispositif national de suivi et évaluation étant celui du PNDES que celui des politiques et programmes sectoriels, et des politiques de développement local;
  • Une bonne connaissance et une expérience pratique dans le domaine de l'institutionnalisation de l'évaluation des politiques publiques ;
  • Une bonne capacité de communication orale et écrite en Français, de travail en équipe et de facilitation des processus participatifs.
  • 6. Document à présenter

    Le consultant devra présenter une proposition technique et une proposition financière.

  • La proposition technique (de trois pages max) devra inclurele suivant:
  • La démarche méthodologique
  • Une explication de comment les expériences de travail passé représenteront un atout pour l'achèvement de toutes les tâches prévues par ce mandat
  • Un Plan de travail qui démontre clairement comment les produits attendus seront tous produits avant le 31 décembre 2019
  • Les annexes de la proposition technique devront inclure aussi:
  • Le CV du consultant
  • Jusqu'au 2 Copies de rapports d'atudes similaires réalisées dans le passé
  • La proposition financière devra indiquer:
  • Le taux de rémunération par jour
  • Autres (A spécifier)
  • 7. Durée de la Consultation:

    La présente étude sera réalisée pendant une durée de 45 jours ouvrables - entre octobre et Décembre 2019.

    For every Child, you demonstrate…

    UNICEF’s core values of Commitment, Diversity and Integrity and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

    The competencies required for this post are….

    View our competency framework at

    http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

    UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

    UNICEF has a zero-tolerance policy on conduct that is incompatible with the aims and objectives of the United Nations and UNICEF, including sexual exploitation and abuse, sexual harassment, abuse of authority and discrimination. UNICEF also adheres to strict child safeguarding principles. All selected candidates will, therefore, undergo rigorous reference and background checks, and will be expected to adhere to these standards and principles.

    Remarks:

    Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service.

    Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.

    How to apply:

    UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages qualified female and male candidates from all national, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of our organization. To apply, click on the following link http://www.unicef.org/about/employ/?job=526898