Consultant International pour Appui au PRONIANUT pour la planification et la réalisation d’une enquête de base sur la Nutrition et la protection sociale dans les provinces de Makamba et Rutana, Burundi P-4

Job
from UN Children's Fund
Closing date: 29 Sep 2017

1. Contexte et Justification

Le Burundi demeure l'un des pays les plus pauvres du monde et l'un des plus densément peuplés d'Afrique. Compte tenu du fardeau alarmant de la malnutrition chronique (56% des enfants de 6 à 59 mois soit 1 million d'enfants; EDSB-III 2016-2017), la prévalence la plus élevée en Afrique orientale et australe, le Burundi est classé au deuxième rang des pays les plus touchés par le retard de croissance (après le Timor Leste) et est parmi les pays les plus affectés par la faim (indice global de la faim. Un paquet multisectoriel d'activités de prévention de la malnutrition chronique offert au cours de La fenêtre d'opportunité pendant les premiers 1000 jours de vie (début de la grossesse jusqu'à 23 mois d'âge) offre la possibilité de prévenir les dommages permanents causés aux enfants souffrant de malnutrition chronique.

Le Gouvernement du Burundi avec l'appui de l'UNICEF mettra en œuvre un projet multisectoriel de nutrition (2016-2021) dans les provinces de Makamba et de Rutana; projet financé par le Gouvernement allemand (BMZ). Ces provinces ont été ciblées en raison de la prévalence de la malnutrition chronique (52% et 50% respectivement; EDSB-III 2016-2017), de leur vulnérabilité à l'insécurité alimentaire en raison des aléas climatiques et de la perspective du retour des réfugiés burundais qui se trouvent en Tanzanie. Il est donc important de renforcer la résilience de la population aux chocs par des activités de développement et de renforcement des capacités des autorités locales.

Ainsi, le focus du projet sera la réduction de la malnutrition chronique par la mise en œuvre conjointe d'activités spécifiques à la nutrition et d'activités sensibles à la nutrition tout en gardant le couple mère-enfant vulnérable au cœur du projet. Les activités spécifiques à la nutrition incluent entre autres: prise en charge de la malnutrition aiguë sévère, la supplémentation en micronutriments avec du fer et de l'acide folique pour les femmes enceintes et la fortification alimentaire à domicile avec des poudres de micronutriments pour les enfants âgés de 6 à 23 mois. La promotion des pratiques recommandées ou comportements en matière de nutrition, de santé, d'hygiène et de développement de la petite enfance seront promus à travers une stratégie améliorée de déviance positive axée sur les 1000 premiers jours de vie au niveau communautaire. Les activités spécifiques de nutrition seront complétées par des interventions en matière de protection de l’enfance à travers lesquelles les mères d'enfants malnutris et/ou vulnérables seront intégrées les groupes de solidarités qui sont des groupements d’intérêts socio-économiques qui contribuent à l'accompagnement à base communautaires des enfants vulnérables. Leurs activités incluent entre autres les groupements de crédits-épargnes, les jardins potagers, les foyers améliorés et d'autres activités génératrices des revenus.

Tout au long du projet, les capacités du gouvernement seront renforcées au niveau national, provincial, district sanitaire, communal, centre de santé et communautaire. Ce projet multisectoriels impliquera les cadres de différents ministères (santé, affaires sociale, développement communale, etc.). Ces autorités seront regroupées dans un comité technique et un comité de pilotage pour faciliter la coordination et le suivi des activités. Ces comités seront accompagnés par deux consultants locaux basés à Makamba qui faciliteront le déroulement des activités et aussi par une ONG locale pour l'appui des bénéficiaires du projet dans le développement des activités génératrices de revenu.

L’enquête de base est le premier volet du processus d'évaluation du projet qui permettra de définir les niveaux de base de certains indicateurs avant l’intervention. Cette enquête, sera accompagnée d’une deuxième enquête dite de mi-parcours et d’une finale (impact), appliquant rigoureusement la même méthodologie que la première. Cette dernière évaluera donc le niveau des mêmes indicateurs, sur les mêmes populations cibles, afin de déterminer statistiquement et qualitativement les changements de niveau des indicateurs qui pourraient être attribués aux interventions.

Ces enquêtes complèteront les éléments d’appréciation récoltés de manière continue grâce à un système de suivi-évaluation (cadre de suivi des performances) qui sera mise en place tout au long du projet pour assurer un monitoring optimal des activités et pour mieux documenter l’opérationnalisation et l’effectivité de différents volets de l’intervention.

Pour réaliser cette enquête de base, un consultant international est recherché pour accompagner étroitement le comité technique et le comité de pilotage afin de renforcer leurs capacités tout au long du processus ainsi que l'UNICEF pour les aspects techniques et qualité de l’enquête.

  • Cadre de travail
  • 1. But et objectifs: Sous la supervision du Nutrition Manager, le but de la consultation est de conduire une enquête de base du projet

    · Objectif 1: évaluer la situation initiale des indicateurs-clés;

    · Objectif 2: définir la méthodologie de l'enquête de base en fonction d'une enquête d'impact à mi-parcours et à la fin du projet.

    2. Référence au plan annuel de travail

    L’organisation de l’enquête répond aux besoins de documentation de la situation des indicateurs de base afin d’évaluer l’impact à mi-parcours et à la fin dudit projet. L’enquête a été planifiée dans le PTA en cours, sous l’output 1 du plan de travail annuel 2017-2018 signée entre le Gouvernement du Burundi et l'UNICEF. Le processus d’élaboration des TDR a été fait conjointement avec le Point Focal du Secrétariat SUN situé au niveau de la 2è Vice-Présidence.

  • Activités et tâches du Consultant
  • Le consultant sera responsable de définir le protocole d'enquête en plus de planifier, organiser et conduire et assurer l'analyse des résultats et le rapportage de l'enquête. La méthodologie de l’enquête proposée par le consultant devra être revue par le comité de technique et le comité de pilotage du projet avant d'initier l'enquête proprement dite. Il est attendu que les indicateurs anthropométriques seront analysés à l’aide des logiciels reconnus comme ENA ou Epi/Info. De façon générale et non exhaustive, l'enquête devra collecter des informations sur les thématiques suivantes:

    · L'état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans;

    · Les pratiques alimentaires du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) (0-23 mois) et du lavage des mains (mères et enfants 0-59 mois);

    · Les connaissances des parents et acteurs-clés communautaire sur les pratiques d'ANJE et d'hygiène;

    · Notification des naissances entre services de santé et la commune;

    · Participation à un groupe de solidarité et associations villageoises d’épargne et de prêt (AVEP);

    · Diversité des activités génératrices de revenu;

    · Caractéristique sociodémographiques des ménages (profession, maison, petites possessions, accès à la terre, combustible utilisé, etc.);

    · Etc.

    La tâche principale du consultant sera donc de conduire l'enquête de base du projet. Il sera spécifiquement charger de:

    a. Elaborer la méthodologie et le protocole de l’enquête de base;

    b. Constituer les documents nécessaires pour l’approbation éthique;

    c. Organiser des séances de présentation de l’état d’avancement des préparatifs et du déroulement de l’enquête de base avec tous les acteurs concernés;

    d. Organiser, conduire et coordonner la mise en œuvre de l’enquête de base;

    e. Assurer l’analyse et l'interprétation des données de l’enquête de base;

    f. Rédiger le rapport préliminaire de l’enquête de base;

    g. Restituer les résultats préliminaires de l'enquête de base;

    h. Rédiger le rapport final de l'enquête de base;

    i. Assurer la participation et le renforcement des capacités du Programme National Intégré d'Alimentation et de Nutrition, du Ministère des droits de la personne humaine et autres partenaires au projet, à toutes les étapes de l’enquête en les impliquant activement dans la conception de la méthodologie, les formations, la mise en œuvre, l'analyse et la rédaction du rapport.

    Note:

    - Tout le travail relié à l'enquête ainsi que les documents et rapports seront faits en français. Le consultant travaillera avec l'équipe du PRONIANUT et du comité technique du projet pour la traduction des questionnaires en langue locale, le Kirundi.

    - Les tâches accomplies et les produits attendus doivent être à la satisfaction de l’UNICEF.

  • Produits attendus
  • En appui au Programme National Intégré d'Alimentation et de Nutrition (PRONIANUT) et au comité technique du projet, le consultant devra atteindre les résultats présentés dans le tableau suivant:

    Activities/Deliverables

    Duration

    (Estimated # of days or months)

    Timeline/Deadline

    Schedule of payment

  • Préparation de l'enquête:
  • · Protocole de l’enquête de base décrivant la méthodologie est disponible.

    · Les questionnaires et autres documents essentiels à la réalisation de l'enquête sont disponibles

    15 jours

    1er mois

    20%

    15 jours

    · Le protocole d'enquête est disponible et présenté au comité technique du projet

    · Le protocole d'enquête est présenté au comité de pilotage du projet.

    · Protocole de l’enquête disponible et présente au comité éthique national

    10 jours

    2ème mois

    50%

    10 jours

    2ème mois

    10 jours

    2ème mois

  • Réalisation de l'enquête:
  • · L’Enquête est réalisée

    30 jours

    3ème mois

  • Rédaction du rapport préliminaire:
  • · Le rapport préliminaire des résultats de l'enquête est disponible

    30 jours

    4ème mois

    15%

    4. Présentation des résultats et rapport final:

    · Présentation des résultats préliminaires au comité technique du projet

    · Présentation des résultats préliminaires au comité de pilotage du projet

    · Rapport final décrivant les résultats atteints

    10 jours

    5ème mois

    15%

    10 jours

    10 jours

  • Modalités de paiement et considérations administratives (voir tableau ci-haut)
  • Les honoraires seront payés sur présentation d’une déclaration de créance accompagnée des livrables identifiées dans le chronogramme d'activité. La demande de créance doit être approuvée par le superviseur avec évaluation satisfaisante de la part de ce dernier avant paiement. L’UNICEF se réserve le droit de ne pas payer un travail non satisfaisant.

    Aucune avance de paiement ne sera faite. Le consultant sera payé uniquement sur la base du montant défini et accordé dans son contrat avec UNICEF. Aucun autre frais ne sera payé au consultant outre ceux consentis sur la base du contrat.

  • Qualifications, Compétences et expériences requises du Consultant
  • Le consultant doit avoir les qualifications, expériences et aptitudes qui répondent aux critères suivants:

  • Education:
  • Diplôme universitaire Maitrise ou plus dans l'un des domaines suivants: Statistique, Epidémiologie, sécurité alimentaire, nutrition, sciences sociales, santé publique ou dans un domaine connexe.

  • Expérience:
  • Au moins 8 ans d'expérience professionnelle dans la gestion, évaluation technique de programmes conjoints de nutrition, sécurité alimentaire et santé publique;
  • Expérience dans la réalisation d'enquête SMART et ANJE indispensable;
  • Expérience en gestion de groupes de travail multipartites ou multisectoriels;
  • Expérience en renforcement des capacités institutionnelles;
  • Expérience des études et/ou enquêtes socio-économiques;
  • Expérience de travail avec les Agences des NU;
  • Expérience dans le processus de décentralisation est souhaitable.

  • Compétences:
  • Excellentes compétences en matière d’enquête d’impact de projets conjoints de nutrition, sécurité alimentaire et santé publique et protection sociale;
  • Aptitude à gérer et à mener des analyses vastes et complexes, notamment compiler et en présenter des données multi-sources et des rapports de progrès;
  • Compétence dans la formation technique en matière de sécurité alimentaire, de nutrition, et/ou de santé ; avoir des connaissances en rapport avec la gestion axée sur les résultats constituerait un avantage;
  • Capacité de facilitation, de gestion de projet, team-building et de communication.

  • Autres compétences:
  • Excellente connaissances des différents programmes informatiques utilisés dans les enquêtes nutritionnelles: ENA, Epi-info, SPSS, etc.
  • Aptitude à renforcer les capacités des homologues et partenaires nationaux à soutenir les activités et processus décentralisés;
  • Très bonne organisation personnelle: capacité d'établir des priorités et de planifier, coordonner et suivre son propre plan de travail;
  • Excellentes capacités communicationnelles, capacité d'influencer et d'interagir avec des décideurs de haut niveau au sein de différentes organisations et cultures, capacité d'agir avec crédibilité, tact et diplomatie sur des questions délicates.
  • Langues

  • - Excellente connaissance de la langue française et connaissance de l'anglais constitue un atout.

  • 7. Conditions administratives

    Le consultant travaillera principalement au bureau de l’UNICEF et aura des réunions hebdomadaires avec le comité technique de l’enquête et autant que nécessaire, avec son superviseur et les coordonnateurs du projet, au bureau de l'UNICEF, au PRONIANUT ou à l'ISTEEBU selon les modalités identifiées.

    Il séjournera dans les provinces d’interventions pendant toute la période de l’enquête avec d’éventuelles descentes sur Bujumbura pour débriefing

    Le transport du consultant à Bujumbura Mairie est à la charge du consultant. UNICEF assurera le transport du consultant pour les missions au terrain.

    Le consultant devra fournir lui-même le matériel informatique (laptop, programme / software) pour réaliser son travail.

    Le consultant utilisera son propre laptop et fournira les programmes informatiques nécessaires à l'analyse des résultats des enquêtes (ENA, SPSS, etc.).

  • Risques liés à la consultation
  • Des retards dans l'obtention des visas de séjour au Burundi pourraient entraîner des délais dans la réalisation des activités

  • L'implication active de l'ISTEEBU dans l'élaboration des termes de référence et l'identification du consultant facilitera la réquisition des visas nécessaires auprès des autorités compétentes
  • Une dégradation de la situation socio-politique du pays pourrait entraver le déroulement normal des activités telles que prévues dans le chronogramme de l’enquête

  • L'implication active du comité technique, du comité de pilotage ainsi que du personnel de l'ISTEEBU et du PRONIANUT sera privilégiée pour faciliter l'avancement des activités
  • La lenteur des processus d'obtention du visa éthique et du visa statistique pourrait apporter des délais dans la mise en œuvre des activités

  • L'implication active du comité technique, du comité de pilotage ainsi que du personnel de l'ISTEEBU et du PRONIANUT sera privilégiée pour faciliter l'avancement des activités
  • Une faiblesse dans la collaboration des autorités locales pourrait se produire et entraîner des délais dans la mise en œuvre des activités
  • Une mise en œuvre d'un plan de communication considérant l'implication active des autorités locales sera considérée pour faciliter la mobilisation et la participation de la population
  • Soumission des candidatures
  • Cette consultation est ouverte aux consultants internationaux individuels avec possibilité de s’associer à une université ou un centre de recherche spécialisé dans les enquêtes d'impact pour l’assurance qualité des résultats. Les candidats intéressés par cette offre doivent soumettre leur dossier contenant les documents suivants:

  • Un CV détaillé de la personne devant conduire l’évaluation ;
  • une proposition technique décrivant leur méthodologie pour conduire l’étude ainsi qu’un chronogramme détaillé ;
  • une proposition financière détaillée avec un narrative de l'offre financière décrivant les coûts proposés. L'offre financière concerne uniquement les frais du consultant. Cette offre financière ne doit pas contenir les coûts d'exécution de l'enquête qui seront assurés directement par l'UNICEF en faveur du PRONIANUT.
  • Il est attendu que le consultant utilisera son propre laptop et qu'il fournira les programmes informatiques nécessaires à la réalisation de tous les aspects de cette consultation. L'achat de matériel ou programme informatique pour la réalisation des tâches n'est pas acceptable dans la présentation de l'offre financière.
  • Les applications soumises sans frais / taux ne seront pas prises en considération
  • Le formulaire P11 signé incluant les contacts de 3 personnes de références.
  • Le formulaire P11 peut être téléchargé à partir du site :

    https://www.unicef.org/about/employ/index_consultancy_assignments.html)

  • How to apply:

    UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages qualified female and male candidates from all national, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of our organization. To apply, click on the following link http://www.unicef.org/about/employ/?job=507041