74 entries found
Sort by: Latest |Relevance
19 Sep 2018 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. En Guinée, 5 points de suivi ont été installés depuis avril 2017 dans les localités frontalières avec Mali et le Sénégal dont 3 sont actifs à ce jour.

29 Aug 2018 description

IOM works with national and local authorities in order to gain a better understanding of population movements throughout West and Central Africa. Flow Monitoring Points (FMPs) allow IOM to quantify and qualify migration flows, trends, and routes, at entry, exit, and transit points (such as border crossing posts, bus stations, rest areas, police checkpoints and reception centres).

27 Aug 2018 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux dans le but de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population est une activité qui vise à quantifier et à qualifier les flux, de définir les profils des migrants, de ressortir les tendances et de retracer les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. Au Burkina Faso, des points de suivi des flux (FMP) sont installés sur plusieurs lieux de transit importants de Ouagadougou depuis 2017.

07 Aug 2018 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux dans le but de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population est une activité qui vise à quantifier et de qualifier les flux, de définir les profils des migrants, de ressortir les tendances et de retracer les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. Au Burkina Faso, des points de suivi des flux (FMP) sont installés sur plusieurs lieux de transit importants de Ouagadougou depuis 2017.

02 Aug 2018 description

IOM works with national and local authorities in order to gain a better understanding of population movements throughout West and Central Africa. Flow Monitoring Points (FMPs) allow IOM to quantify and qualify migration flows, trends, and routes, at entry, exit, and transit points (such as border crossing posts, bus stations, rest areas, police checkpoints and reception centres).

01 Aug 2018 description

Au Mali, le nombre d’individus observés aux 10 Points de suivi des flux en juin 2018 était de 7 194 (3 782 entrants et 3 412 sortants). Le nombre moyen d’individu identifiés en juin 2018 était de 240 personnes par jour, représentant une baisse de 16% par rapport au mois précédent. Les ressortissants Maliens, Guinéens, Ivoiriens, Sénégalais et Gambiens représentaient 82% des migrants identifiés. 83% des migrants étaient des hommes et 5% d’entre eux étaient des mineurs. L’Algérie, la Mauritanie, le Niger et le Burkina Faso sont les principaux points de transit après le Mali.

01 Aug 2018 description
file preview
Boundoufourdou

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné.

01 Aug 2018 description
file preview
Boundoufourdou

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné.

06 Jul 2018 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. Au Burkina Faso, des points de suivi des flux (FMP) sont installés sur plusieurs lieux de transit importants de Ouagadougou depuis 2017.

30 May 2018 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. Au Burkina Faso, des points sont installés sur plusieurs lieux de transit importants de Ouagadougou depuis 2017.

16 May 2018 description

INTRODUCTION

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné.

09 May 2018 description

INTRODUCTION: L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné.

23 Apr 2018 description

DURING THE REPORTING PERIOD:

484 STRANDED MIGRANTS RETURNED HOME VIA CHARTERED FLIGHTS

102 STRANDED MIGRANTS RETURNED HOME VIA COMMERCIAL FLIGHTS

11 Apr 2018 description

IOM works with national and local authorities in order to gain better understanding of population movements throughout West and Central Africa. Flow Monitoring Points (FMPs) allow IOM to quantify and qualify migration flows, trends, and routes, at entry, transit or exit points (such as border crossing posts, bus stations, rest areas, police checkpoints and reception centers).

29 Mar 2018 description

Au Mali, le nombre d’individus observés aux 10 Points de suivi des flux en janvier 2018 était de 7 367 (2 958 entrants et 4 409 sortants), et de 80 406 (14 636 entrants et 65 770 sortants) depuis juin 2016. Le nombre moyen d’individu identifiés en novembre 2017 était de 238 personnes par jour, représentant une hausse de 11% par rapport au mois précédent. Les ressortissants maliens, guinéens, ivoiriens, sénégalais et gambiens représentaient 78% des migrants identifiés.

29 Mar 2018 description
infographic Insecurity Insight

Aid in Danger partner agency incidents. Partner agencies operate in 16 countries. Partner agencies reported 231 incidents in eight countries and three security measures taken to protect staff, assets and programmes in two countries. The total number of reported incidents below reflects the willingness of agencies to share information. It is not a complete count nor representative. For other incidents recorded by the Aid in Danger project, including from open sources, please see NGO Security Incident Overview.

16 Feb 2018 description

Key Findings

  • A large majority of migrants are men (92%).

  • 7% of observed migrants at Flow Monitoring Points are minors.

  • Algeria, Mauritania, Burkina Faso and Niger are major transit points after Mali.

  • The majority of surveyed migrants indicated their intention to travel to Algeria and Libya, while 40% intended to travel to Europe, in particular Italy and Spain.