7,001 entries found
Sort by: Latest |Relevance
19 Feb 2018 description

N’Djamena, 16 février 2018 (UNHCR) – Le HCR a organisé une journée sur les migrations mixtes le 15 février 2018 à Ndjamena. Au cours de cette journée deux résultats d’études sur les migrations mixtes ont été présentées. La première, faite par le cabinet Altaï à la demande du HCR sur les mouvements de population au Tchad et la seconde, faite par le HCR, la Commission Nationale d'Accueil de Réinsertion des Réfugiés et des Rapatriées (CNARR) avec le support de la Croix Rouge du Tchad (CRT).

16 Feb 2018 description

Kobiteye - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a remis, en début de semaine (05/02), des abris semi-durables à 107 familles du camp de rapatriés de Kobiteye, à la frontière sud du Tchad, qui accueille plus de 5 500 Tchadiens de retour de République centrafricaine (RCA).

Situé à 600 km de N’Djamena, la capitale tchadienne, le site de Kobiteye accueille des rapatriés depuis 2013. L’OIM au Tchad participe activement à la fourniture d’un soutien socioéconomique et psychosocial et cette dernière activité a été rendue possible grâce au soutien du Japon.

16 Feb 2018 description

LE TCHAD
... EST AFFECTE PAR LA CRISE DU BASSIN DU LAC TCHAD

Les opérations militaires et l’insécurité ont entrainé le déplacement de plus de 137 000 personnes et affecté environ 312 000 communautés locales déjà vulnérables.

16 Feb 2018 description

UN MANQUE DE RESSOURCES A RALENTI LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA

14 Feb 2018 description
report ACTED

L’histoire de Mariam, retournée du site de Gaoui

Depuis 2014, le site de transit de Gaoui, à 10 kilomètres de N’Djaména, accueille les réfugiés et retournés tchadiens ayant fui la République centrafricaine. Depuis mars 2017, avec le soutien du département d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne (ECHO), ACTED y est mobilisée pour la réinsertion socio-économique de ces retournés.

Site de Gaoui, bloc 1, tente 21

13 Feb 2018 description
report ACTED

Suite aux violences qui ont éclaté en Centrafrique en 2014, beaucoup de Tchadiens qui s’y étaient installés ont fui le pays, et vivent depuis dans le site de transit de Gaoui, à côté de la capitale N’Djaména. Le site de Gaoui devait être temporaire. Pourtant, presque quatre ans plus tard, les familles sont toujours là, en exil dans leur propre pays, ne disposant pas des documents et des moyens économiques nécessaires à leur réinsertion dans la société.

10 Feb 2018 description

SECURITE ALIMENTAIRE

Bien que la campagne agricole 2017/2018 présente une production céréalière en augmentation au niveau national, plusieurs milliers de personnes ne disposent pas des moyens nécessaires pour faire face à la période de soudure (juin-août 2018).

10 Feb 2018 description

PERSONNES DANS LE BESOIN 4,4M

BESOINS HUMANITAIRES ET CHIFFRES CLÉS

L’insécurité alimentaire, les déplacements de population et les urgences sanitaires entrainent plus de 8 millions de personnes (presque deux tiers de la population tchadienne) dans une vulnérabilité aigüe ou chronique, souvent exacerbée par le faible développement et les risques climatiques. Plus de 4,4 millions de personnes dont 52% de femmes ont besoin d’une assistance humanitaire d’urgence et de soutien pour renforcer leurs moyens d’existence.

10 Feb 2018 description

POPULATION TOTALE DU TCHAD 14,7M

PERSONNES DANS LE BESOIN 4,4M

PERSONNES CIBLÉES 1,9M

BUDGET (US$) 544M

# PARTENAIRES HUMANITAIRES 135

PRÉFACE PAR LE COORDONNATEUR HUMANITAIRE

J’ai l’honneur de partager avec vous le plan de réponse humanitaire 2018 pour le Tchad. Celui-ci s’inscrit dans le cadre pluriannuel 2017-2019.

10 Feb 2018 description

(N'djamena, le 9 février 2018): Le Gouvernement du Tchad et la communauté humanitaire ont lancé aujourd’hui le plan de réponse humanitaire 2018, un outil de planification stratégique basé sur une analyse commune des besoins humanitaires. Au Tchad, 4,4 millions de personnes, soit près d’une personne sur trois, a besoin d’assistance humanitaire en 2018.

10 Feb 2018 description

20 725 Personnes dans le besoin (4 145 ménages)

17 sites

5 sites sont dans une situation critique, préoccupante et nécessitent une réponse en urgence : Dar-es-Salam Tchad, Fendé 2 (Sous-préfecture de Liwa), Kaïga Kindjiria centre, Kindjiria Gana et Boma (Souspréfecture de Kaïga Kindjiria).

Vulnérabilités élevées en

Sécurité alimentaire,

WASH

Santé et

Abris/NFI

ACTION PRIORITAIRE

09 Feb 2018 description

(N'djamena, 9 February 2018): The Government of Chad and the humanitarian community today launched the 2018 Humanitarian Response Plan, a strategic planning tool based on a common analysis of humanitarian needs. In Chad, 4.4 million people, or nearly one in three people, need humanitarian assistance in 2018.

09 Feb 2018 description

In 2017, 45% of the funds required for humanitarian assistance were received. Despite a significant decrease compared to the 53% received in 2016, the humanitarian community has responded to the most urgent needs. This underfunding has however strongly affected vulnerable populations.

09 Feb 2018 description

to assist
155 127 people

FAO requires
USD 20.3 million

period
January – December 2018

In Chad, reduced livestock revenue and insecurity in neighbouring countries are some of the main factors affecting food security, while large segments of the population also remain highly vulnerable to natural hazards and other shocks, and will require livelihood support in 2018.

Objectives

FAO is working with partners in the Food Security Cluster to: