217 entries found
Sort by: Latest |Relevance
17 Jan 2018 description

Mauritania hosts over 2,362 urban refugees and asylumseekers and about 50,000 Malian refugees in Mbera, a camp established in 2012 in the arid south-eastern region close to the Malian border.

Despite the conclusion of a peace agreement in 2015, large-scale returns of Malian refugees are not expected due to persistent violence in northern Mali. In December alone, 104 new arrivals were registered in Mbera.

As the situation in northern Mali continues to be unstable, Mauritania struggles to cope with the growing needs of new refugees and the vulnerable host communities.

17 Jan 2018 description

In Mali, the number of individuals observed at the 10 active Flow Monitoring Points in December 2017 was 6,655 (2,673 incoming and 3,982 outgoing), bringing the total since June 2016 to 73,031 (11,678 incoming and 61,353 outgoing). The daily average of observed individuals in December 2017 was 215 per day, an increase of 3% compared to the previous month. Malian, Guinean, Ivorian, Senegalese and Gambian nationals accounted for 76% of all migrants recorded. 78% of migrants observed were men (a 6% decrease since November), and 10% of migrants were minors (an increase of 4% since November).

28 Dec 2017 description

Contexte de la région

Crée par la loi N°2012-018 du 15 février 2012, la région de Taoudénit est située au nord de celle de Tombouctou. La nouvelle région a pris forme officiellement en février 2016.

La mise en place des autorités du collège transitoire date d’avril 2017. La région compte (06) cercles : Foum Elba, Taoudénit, Boujbeha, Arawane, Achourat et Al-Ourche. Les services étatiques sont basés dans la ville de Tombouctou du fait de la situation sécuritaire de la région et aussi à cause du manque d’infrastructures.

22 Dec 2017 description

IOM works with national and local authorities in order to gain better understanding of population movements throughout West and Central Africa. Flow Monitoring Points (FMPs) allow IOM to quantify and qualify migration flows, trends, and routes, at entry, transit or exit points (such as border crossing posts, bus stations, rest areas, police checkpoints and reception centers).

18 Dec 2017 description

In Mali, the number of individuals observed at the Flow Monitoring Points in November 2017 was 6,245 (1,917 incoming and 4,328 outgoing), bringing the total since June 2016 to 66,376 (9,005 incoming and 57,371 outgoing). The daily average of observed individuals in October 2017 was 208 per day, a decrease of 5% compared to the previous month. Malian, Guinean, Ivorian, Senegalese and Gambian nationals accounted for 83% of all migrants recorded. 84% of migrants observed were men (a ratio consistent with that in October), and 6% of migrants were minors (a decrease of 1% since October).

18 Dec 2017 description

Eléments clés

La plupart de migrants sont des hommes (93%).

7% des migrants enregistrés sur les points de suivi des flux sont des mineurs.

66 376 migrants (dont 9 005 entrants et 57 371 sortants) ont été comptabilisés sur les points de suivi des flux, représentant une moyenne de 128 migrants par jour.

La majorité de migrants sortant du Mali indiquent vouloir se rendre en Algérie et en Libye pendant que 42% déclarent vouloir se rendre en Europe, principalement en Espagne et en Italie.

15 Dec 2017 description
file preview
English version
file preview
Arabic version

Mauritania hosts over 2,200 urban refugees and asylumseekers and almost 52,000 Malian refugees in Mbera, a camp established in 2012 in the arid south-eastern region close to the Malian border.

Despite the conclusion of a peace agreement in 2015, large-scale returns of Malian refugees are not expected due to persistent violence in northern Mali. In November alone, 482 new arrivals were registered in Mbera.

As the situation in northern Mali continues to be unstable, funding gaps may have a dire impact on the continuation of activities in 2018.

11 Dec 2017 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre, connaître et analyser les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. En Guinée, quatre (4) points de suivi ont été installés depuis fin mars 2017 dans les localités frontalières avec Mali.

08 Dec 2017 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre, connaître et analyser les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. En Guinée, cinq (5) points de suivi ont été installés depuis fin mars 2017 dans les localités frontalières avec Mali. Il s’agit des localités de Kouremalé,

08 Dec 2017 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre, connaître et analyser les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. En Guinée, cinq (5) points de suivi ont été installés depuis fin mars 2017 dans les localités frontalières avec Mali. Il s’agit des localités de Kouremalé,

08 Dec 2017 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre, connaître et analyser les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. En Guinée, cinq (5) points de suivi ont été installés depuis fin mars 2017 dans les localités frontalières avec Mali. Il s’agit des localités de Kouremalé,

08 Dec 2017 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre, connaître et analyser les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. En Guinée, cinq (5) points de suivi ont été installés depuis fin mars 2017 dans les localités frontalières avec Mali.

08 Dec 2017 description

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre, connaître et analyser les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. En Guinée, cinq (5) points de suivi ont été installés depuis fin mars 2017 dans les localités frontalières avec Mali.

30 Nov 2017 description

IOM works with national and local authorities in order to gain better understanding of population movements throughout West and Central Africa. Flow Monitoring Points (FMPs) allow IOM to quantify and qualify migration flows, trends, and routes, at entry, transit or exit points (such as border crossing posts, bus stations, rest areas, police checkpoints and reception centers).