5 entries found
Sort by: Latest |Relevance
03 Feb 2018 description

Les volontaires de la Croix-Rouge du Burundi, en collaboration avec l'administration locale, ont été les premiers à collecter les vivres pour assister les réfugiés congolais. Le premier flux massif de ces réfugiés a été enregistré le 24 janvier 2018 dans les provinces Makamba et Rumonge. Au moment où ces réfugiés sont composés, en grand nombre, par des enfants et des femmes, ils arrivent sans rien avoir à mettre sous la dent. Les volontaires de la Branche de Makamba et Rumonge se sont alors activés à préparer sur place les vivres collectés en repas chauds pour chaque afflux.

03 Feb 2018 description

Le groupe sectoriel WASH de la Plateforme Nationale de Prévention des Risques et Gestion de catastrophes s'activent à créer des conditions convenables dans les camps de passage des réfugiés congolais. Ce Mercredi 1er février 2018, les organisations membres de ce groupe, dont la Croix-Rouge du Burundi, ont effectué une descente dans les provinces Rumonge et Makamba. Elles avaient pour but d'évaluer les besoins urgents en WASH dans les camps en construction de Makombe de la commune de Rumonge de la province Rumonge et Mugerama de la commune Nyanza Lac de la province Makamba.

27 Jan 2018 description

Depuis ce mercredi 24 janvier 2018, les populations de la commune de Rumonge dans la Province de Rumonge et celles de la Commune de Nyanza-Lac dans la Province de Makamba observent un afflux massif de réfugiés congolais. Jusqu’à 14 heures, ce vendredi 25/01/2018, l’on en dénombrait 4385.

Les principaux points d’entrée de ces derniers sont les localités de Kabonga et Mugerama dans la commune de Nyanza-Lac et la commune de Rumonge à partir du Port de Rumonge et des localités de Kanenge et Kagongo.

05 Dec 2012 description

L’intervention en temps réel en cas d’urgences semble être le maître-mot des volontaires de la Croix-Rouge du Burundi disséminés dans les 2814 unités collinaires. Quand une urgence se présente, l’intervention survient à l’heure qui suit et non dans les jours qui viennent. Les volontaires restent toujours alertes face aux différentes urgences qui se présentent dans les communautés.