Rapport d’activité sur l’action humanitaire d’urgence en 2012

Report
from Government of France
Published on 02 Oct 2013 View Original

La France aide chaque année de nombreux pays en difficulté. En 2012, les populations syriennes, palestiniennes et maliennes ont été les principaux bénéficiaires de son aide. L’action humanitaire d’État fait partie intégrante de l’action diplomatique de la France. Elle est guidée par les principes fondamentaux d’humanité, d’impartialité, d’indépendance et de neutralité définis par le droit international humanitaire.

Pour mener à bien ses actions humanitaires, le ministère des Affaires étrangères (MAE) s’appuie principalement sur le Centre de crise (CDC), qui, à travers son Fonds d’urgence humanitaire (FUH), soutient les ONG et met en oeuvre les interventions directes de l’État.

Ce rapport reflète la contribution du CDC à l’action humanitaire de la France, mais également celle d’autres directions du ministère des Affaires étrangères et d’autres départements ministériels. Les collectivités et les ONG financées par la France participent à cet effort selon des règles de fonctionnement qui leur sont propres, cependant leurs réalisations ne sont pas analysées dans ce rapport d’activité.

Le CDC a mobilisé, en 2012, des moyens substantiels pour répondre à l’urgence humanitaire en Syrie et au Mali, deux pays en proie à une crise politique et sécuritaire d’importance. À un degré moindre, le CDC s’est également investi en Afrique de l’Est, en Asie, dans les Caraïbes et en Amérique centrale.

Lire le document en ligne