La Croix-Rouge lance une campagne européenne de sensibilisation sur les catastrophes silencieuses

Genève, Bruxelles – 18 février 2013 - Selon la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), la plupart des catastrophes et urgences humanitaires du monde pâtissent d’un manque d’information ou de soutien, quand elles ne tombent pas purement et simplement dans l’oubli le plus total. La négligence alarmante dont souffrent nombre de ‘catastrophes silencieuses’ à travers le monde a conduit la FICR et le département de l’aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne (ECHO) à lancer aujourd’hui une campagne de sensibilisation sur ces tragédies ignorées qui pèsent très lourdement sur les individus et communautés affectés.

«En moyenne, 91% des interventions de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en réponse à des catastrophes concernent des événements de petite ou de moyenne importance dont la majorité ne reçoivent pas le moindre écho parmi les médias internationaux», note Bekele Geleta, secrétaire général de la FICR. «Chaque année», poursuit-il, «la FICR et ses partenaires Croix-Rouge et Croissant-Rouge portent assistance à des millions de personnes frappées par des désastres dont nul n’entend jamais parler.»

Quatre semaines durant, la FICR, l’ECHO et douze Sociétés de la Croix-Rouge de neuf pays européens s’emploieront à mettre en lumière une série de crises méconnues comme la disette qui sévit en Afrique australe, un tremblement de terre dévastateur au Tadjikistan ou les diverses flambées épidémiques qui affectent l’Ouganda. Ces catastrophes feront l’objet d’un spot vidéo de 50 secondes qui sera diffusé sur les écrans de cinémas et de télévisions du continent, ainsi que sur des sites web et des réseaux sociaux.

«Les catastrophes à petite échelle ne s’affichent pas toujours sur nos écrans de télévision, mais elles causent pourtant chaque année de grandes souffrances à des millions de personnes, ravageant leurs foyers et leurs moyens de subsistance», commente Kristallina Georgieva, commissaire de l’Union européenne pour la coopération internationale, l’aide humanitaire et la réponse aux crises. «Ensemble, la Commission européenne, la FICR et les Sociétés européennes de la Croix-Rouge s’efforcent de porter secours aux victimes des catastrophes silencieuses. Nous entendons leurs voix et elles entendent notre message: grâce à la solidarité des Européens, nous pouvons leur redonner espoir et leur offrir une chance de jouir d’un avenir meilleur.»

«Nos efforts conjoints sont plus importants que jamais, à l’heure où le changement climatique, l’urbanisation et la croissance démographique favorisent des crises de plus en plus fréquentes et de plus en plus graves», ajoute-t-elle.

Des études de prospective indiquent que, d’ici 2015, plus de 375 millions de personnes risquent d’être affectées chaque année par des catastrophes liées au climat.

«Nous devons aider les habitants de notre planète à mieux se préparer en prévision de telles crises», déclare M. Geleta. «L’expérience nous apprend que l’un des moyens les plus efficaces et les moins coûteux pour limiter l’impact des catastrophes réside dans les activités de préparation qui aident les personnes vivant dans les régions à risque à devenir plus résilientes et à se relever plus rapidement.»

Le lancement officiel de la campagne sur les catastrophes silencieuses aura lieu à 12h30 au Parlement européen à Bruxelles en présence des membres de cette institution ainsi que de représentants de la Commission européenne, des gouvernements européens, des organisations humanitaires et des médias.

Pour plus d’informations sur la campagne: www.ifrc.org/silentdisasters

Contacts à la Croix-Rouge:

Virginie Louis, chargée des relations avec les médias pour la FICR à Bruxelles, +32 495 51 15 77 Jessica Sallabank, chargée des relations avec les médias pour la FICR à Genève, +41 79 948 1148

Contact à la Commission européenne:

David Sharrock, porte-parole, Commission européenne, +32 2 296 89 09